/finance/business
Navigation

HEC Montréal de retour au centre-ville: un nouveau pavillon pour former les «professionnels en exercice»

HEC Montréal de retour au centre-ville: un nouveau pavillon pour former les «professionnels en exercice»
Capture d'écran, https://www.hec.ca

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – HEC Montréal va se réinstaller au centre-ville de Montréal, en plein quartier des affaires, après avoir obtenu le feu vert du gouvernement du Québec pour aménager un nouveau pavillon sur la côte du Beaver Hall, au coin de la rue De La Gauchetière.

Le nouvel édifice évalué à 183,1 millions $ sera construit sur le site adjacent à la basilique Saint-Patrick et à l’espace vert de cette dernière. HEC Montréal a obtenu de Québec une enveloppe de 93,5 millions $ pour mener ce projet à bon port.

La plus ancienne des écoles de commerce d’administration au Canada a été créée en 1907 et avait pignon sur rue devant le square Viger. Elle revient donc quelques kilomètres plus à l’ouest, directement dans le quartier des affaires.

On y offrira des cours à compter de la rentrée de 2021, moins de deux ans après le lancement des travaux prévu à l’hiver 2019.

Les nouvelles installations conçues par la firme Provencher Roy Associés Architectes sont nécessaires en raison d’un «déficit d’espace» et par une volonté de se rapprocher des décideurs économiques, la clientèle visée par le nouvel édifice. Les cours s’adresseront «spécifiquement aux professionnels en exercice», a-t-on indiqué, jeudi, par communiqué.

Ainsi, on proposera sur place des programmes de MBA, certains diplômes d’études supérieures spécialisées, des certificats et des formations de l’École des dirigeants.

«Cette expansion survient à un moment clé de l'histoire de HEC Montréal, alors que les développements technologiques rapides entraînent à la fois de grands besoins de formation et la nécessité d’une collaboration étroite entre le marché du travail et la recherche de pointe, notamment dans les domaines de la science des données et de l’intelligence artificielle», a-t-on précisé.

Incubation, cocréation et accélération de startups

En plus des cours, l’édifice sera notamment voué à l’incubation d’innovations, la cocréation et l’accélération de startups.

De plus, les activités de CDL-Montréal, un programme à l’intention des entreprises scientifiques à fort potentiel de croissance en phase de démarrage, y seront logées, de même que des antennes de l’Institut d’entrepreneuriat Banque Nationale – HEC Montréal et du Tech3Lab.

Enfin, la Fondation HEC Montréal, Alumni HEC Montréal et le Service de gestion de carrière s’y retrouveront également.

Un corridor sera aménagé afin de permettre aux gens d’accéder à l’édifice, qui pourrait être certifié LEED, depuis le boulevard René-Lévesque Ouest. La direction de HEC Montréal a précisé qu’elle avait travaillé notamment avec la Fabrique de la paroisse Saint-Patrick, les autres voisins ainsi qu’Héritage Montréal pour «assurer une intégration optimale du projet» dans son milieu.

«Véritable pôle d'attraction pour Montréal et le Québec, l’école attire des étudiants du monde entier et forme de nombreux étudiants appelés à devenir des acteurs de changement au Québec et au Canada», a dit la ministre de l’Enseignement supérieur, Hélène David.