/news/society
Navigation

Lancement de SIGN4L, une application qui «peut sauver la vie d’un enfant»

Lancement de SIGN4L, une application qui «peut sauver la vie d’un enfant»
Capture d'écran

Coup d'oeil sur cet article

Le Réseau Enfants-retour a lancé vendredi une application gratuite qui permet aux parents de stocker des photos et une description à jour de leur progéniture, ce qui, selon l’organisme, «peut sauver la vie d’un enfant».

Enfants-retour a voulu profiter de la Journée internationale des enfants disparus pour organiser une conférence de presse tenue à l’école Pierre-Elliott-Trudeau, où l’application SIGN4L a été dévoilée.

Développée grâce à un don de TELUS, SIGN4L est disponible pour les téléphones intelligents et tablettes fonctionnant avec les systèmes iOS et Android.

Les photos et la description d’un enfant disparu peuvent ainsi être envoyées rapidement aux autorités, de sorte que l’on pourra accélérer les procédures. En effet, elles peuvent être expédiées rapidement par courriel ou texto, mais les renseignements ne seront pas conservés dans une banque de données, a-t-on précisé, en indiquant que des rappels permettent de mettre à jour les informations concernant son ou ses enfants.

SIGN4L prodigue par ailleurs des conseils de sécurité pour les enfants et «quatre étapes cruciales à suivre dans les moments suivant la disparition d’un enfant».

«Advenant le cas où un enfant se perd dans un centre commercial ou un endroit public bondé, en revenant à la maison ou, plus rarement, s’il venait à disparaître, une fiche signalétique complète et à jour peut sauver du temps précieux et permettre aux forces policières de réagir rapidement et d’amorcer les recherches pour l’enfant disparu», a souligné Pina Arcamone, directrice générale du Réseau Enfants-retour.

«Le Service de Police de la Ville de Montréal salue toute initiative qui permette aux parents [d'agir] rapidement lors de la disparition ou de la fugue d’un enfant», a indiqué le commandant Patrick Lavallée, porte-parole du SPVM et membre du comité de travail sur les fugues et disparitions.

Disparition d’enfants au Québec en 2017

- Enlèvement par un étranger 9

- Accident 5

- Perdu ou égaré 19

- Enlèvement parental 27

- Fugue 5639

- Inconnu/autre 1326

Total 7025

Source: www.canadasmissing.ca

Disparition d’enfants au Canada en 2017

- Entre 40 000 et 50 000 enfants sont portés disparus au Canada chaque année, soit 61 % de toutes les disparitions qui dépassent les 78 000

- 88 % des enfants sont retrouvés sains et saufs en moins de sept jours

- 76 % des dossiers sont des fugues

- Les enlèvements par des étrangers ne représentaient que 0,002 % de tous les signalements

- 500 disparus n'auront toujours pas été retrouvés un an plus tard, 9 % d’entre eux étant des enfants

- Depuis décembre 2002, 105 Alertes AMBER ont été diffusées, ce qui a mené au retour de 95 enfants

Source: Gendarmerie royale du Canada

Pour télécharger SIGN4L

App Store: https://itunes.apple.com/ca/app/sign4l-child-id/id1370089417?mt=8&ign-mpt=uo%3D4

Google Play Store: https://play.google.com/store/apps/details?id=ong.reseauenfantsretour.sign4l