/entertainment/music
Navigation

Un album difficile à écrire pour Cœur de pirate

Coeur de pirate
Photo Jocelyn Michel, consulat.ca Coeur de pirate

Coup d'oeil sur cet article

L’écriture de son nouvel album aura été particulièrement éprouvante pour Cœur de pirate. Si bien qu’En cas de tempête, ce jardin sera fermé pourrait bien être son dernier, avance-t-elle dans les pages du cahier Week-end. « Je ne sais pas si je vais en sortir un autre. Celui-là n’était même pas censé arriver », dit-elle.

« Cet album-là, c’est toutes les choses que je n’ai jamais voulu aborder parce que j’avais peur de ce que les gens allaient penser de moi », explique Cœur de pirate en entrevue avec Le Journal.

Elle affronte donc les démons de son passé sur En cas de tempête, ce jardin sera fermé, un quatrième effort attendu la semaine prochaine. À travers ces dix chansons, toutes francophones, l’auteure-compositrice-interprète aborde, tantôt de front, tantôt plus subtilement, différentes facettes de sa vie privée.

L’expérience aura été thérapeutique pour Cœur de pirate, la sortant d’une période houleuse qui a suivi la fin de sa dernière tournée, où elle a trouvé le réconfort dans les sorties et l’alcool.

« Je vivais une séparation, c’était difficile, je suis tombée dans un truc où j’ai commencé à boire. Je n’étais pas alcoolique, mais je faisais le party­­­. [...] J’ai arrêté de boire et tout ce que j’avais réprimé durant les trois dernières années est revenu d’un coup. Je savais que je devais écrire des chansons, sinon j’allais exploser », confie-t-elle.

Après le coming out

En cas de tempête, ce jardin sera fermé est également le premier album de Cœur de pirate enregistré depuis son coming out médiatisé au cours duquel elle s’est annoncée queer, ou pansexuelle, donc attirée par des personnes quel que soit leur sexe ou leur genre.

Deux années plus tard, la chanteuse a accepté de revenir sur les effets de cette annonce qui a soulevé un tollé sur les réseaux sociaux.

« J’ai trouvé ça fou, la réaction de certaines personnes. J’ai trouvé ça assez surprenant de recevoir des commentaires sur ma santé mentale ou mon rôle de mère parce que je faisais un coming out. Je voulais juste parler à mes fans qui, eux, veulent peut-être avoir une conversation avec leurs parents, mais qui ne savent pas comment l’amener. Je n’ai pas compris ce qui s’est passé. J’ai trouvé ça triste », se désole-t-elle.