/sports/hockey/coupe-memorial
Navigation

Les Pats affronteront le Titan

Coup d'oeil sur cet article

REGINA – Les Pats de Regina seront les adversaires du Titan d’Acadie-Bathurst, dimanche (17 h), lors de la finale du tournoi de la coupe Mémorial.

Les hôtes de la compétition se sont qualifiés pour le match décisif, vendredi soir, grâce à une victoire de 4-2 aux dépens des Bulldogs de Hamilton.

Les champions de l’OHL ont canardé le filet de Max Paddock de 45 rondelles, mais le neveu de l’entraineur en chef John Paddock a connu son meilleur match du tournoi.

En lever de rideau de la phase préliminaire, les Pats avaient également vaincu les Dogs (3-2). Le Titan a pour sa part battu Regina par 8-6 après avoir joui d’une avance de cinq buts en début de troisième période.

Austin Pratt, Cameron Hebig, Sam Steel et Jake Leschyshyn (filet désert) ont enfilé les buts des vainqueurs. Nicolas Mattinen et Will Bitten ont répliqué pour Hamilton.

«C’est fantastique, mais nous avons encore besoin d’une victoire, a déclaré le vétéran Cameron Hebig. «Nous étions les négligés de ce tournoi et nous jouerons la finale. Paddock a été excellent, il a monté la qualité de son jeu d’un cran et nous avons joué du hockey désespéré.»

AVANTAGE STEEL

Durant ce duel attendu entre les pivots Sam Steel et Robert Thomas, deux des attaquants les plus électrisants du tournoi, le joueur de 19 ans des Pats a eu le meilleur sur le 18 ans des Bulldogs.

Steel, qui a également préparé un but vendredi et compilé un différentiel de +3, a gonflé son total de points à 13 (2 buts, 11 aides) en quatre matchs depuis le début du tournoi.

Thomas a été blanchi de la feuille de pointage vendredi et il a terminé son parcours à Regina avec une fiche de 2 buts, une mention d’aide.

Une performance tiède à l’image de l’offensive ontarienne qui, en quatre parties, auront été limités à neuf buts. Jamais ils n’auront été en mesure d’en marquer plus que de trois fois durant le même affrontement.

DU JEU VIRIIL

Dès les premiers instants du match, à l’aide d’un percutant coup d’épaule en eau libre, le défenseur des Bulldogs Riley Stillman a rappelé à tout le monde, à Hebig en particulier, que les Pats auraient avantage à patiner la tête bien haute!

Pareil roulement de muscles n’a guère impressionné les locaux puisqu’à la 6e sixième minute, Pratt a récupéré le retour de tir juteux d’Emil Oksanen pour faire 1-0 Regina.

À l’autre bout de la patinoire, Paddock a réalisé son meilleur arrêt aux dépens de l’Américain de 16 ans Arthur Kaliyev.

Stillman aurait pu plonger son équipe dans des eaux tumultueuses en fin de période quand il a écopé une mineure inutile pour rudesse après le coup de sifflet à l’endroit de la star locale Sam Steel.

BUT REFUSÉ

Au début de la deuxième période, les hôtes ont cru avoir doublé leur coussin quand Oksanen a poussé la rondelle derrière Paddock. L’arbitre a immédiatement signalé une irrégularité (patin) et le but été refusé.

Liam Schioler, des Pats, a ensuite atteint avec son bâton Isaac Nurse au visage et l’officiel lui a décerné une double mineure.

Les Ontariens ont tournoyé avec la rondelle, à la recherche d’une exécution parfaite, sans toutefois réussir à tromper la vigilance de Paddock.

La pénalité venait de prendre fin quand Mattinen a dégainé de la ligue bleue pour créer l’égalité.

Regina a repris le contrôle du pointage à la 11e minute grâce à un tir des poignets de Hebig. Le vétéran des Pats a profité de la circulation devant la cage de Kaden Fulcher pour lui en passer une vite.

STEEL : EFFORT SOLITAIRE

En troisième période, après que les attaquantes massives eurent échouées de faire briller la lumière rouge, Sam Steel a fait coucher tous ses rivaux sur la patinoire avant de loger la rondelle dans un filet abandonné. Ce but, inscrit à 14 m 05, a semblé fouetter les Bulldogs. Une minute plus tard, Bitten a soulevé la rondelle dans la partie supérieure pour réduire l’avance des Pats à un but.

EN DEUX LIGNES

Co-capitaine honoraire du tournoi, Guy Lafleur fut l’un des invités à procéder à la mise au jeu officiel du match. Jordan Eberle, un ancien des Pats maintenant à l’emploi des Islanders de New York, était à ses côtés sur le tapis rouge.

À propos, le Démond Blond sera à la table des Remparts, jeudi soir, lors du banquet des assises de la LHJMQ.

Samedi, lors de la séance de repêchage, Marc-Édouard Vlasic prendra place à la table des Diables rouges pour y déguster de petits sandwichs pas de croutes, surveiller Patrick Roy dans ses tractations et accueillir les joueurs repêchés par l’organisation.

Des applaudissements nourris ont été offerts aux parents de la thérapeute sportive Dayna Brons décédée dans l’accident d’autocar des Broncos de Humbolts et le président de l’équipe Kevin Garinger.

Quelque 36 heures après l’élimination de ses Broncos de Swift Current au tournoi de la coupe Mémorial l’entraineur Manny Viveiros a accepté un poste d’adjoint chez les Oilers d’Edmonton.