/lifestyle/columnists
Navigation

Témoignage d’un ex Témoin de Jéhovah

Coup d'oeil sur cet article

J’ai été Témoin de Jéhovah pendant treize ans. Je devrais plutôt dire que j’y ai perdu 13 ans de ma vie avec ma femme et mes enfants en les privant de fêtes si belles comme Noël, leurs anniversaires de naissance, Pâques, halloween, etc. De si belles occasions à passer en famille, si les Témoins ne nous interdisaient pas de les célébrer.

Depuis l’an passé, je commence à me dire intérieurement, « mais réveille toi! Tu n’en as pas assez de voir autant de cas d’abus d’enfants chez les Témoins? Des abus non déclarés à des autorités qui se targuent de suivre à la lettre les préceptes de la Bible? » Il fallait que je me dégage enfin de cette soumission aux autorités.

J’ai également quitté les Témoins à cause de leur fausse doctrine concernant le refus des transmissions sanguines. Éloïse Dupuis n’est qu’un cas parmi tant d’autres. J’ai aussi quitté avec la rage au cœur, parce que deux ans auparavant, je n’avais pas pu célébrer le 100ième anniversaire de mon père avec toute ma famille. Les Témoins, surtout les aînés, ces gens en apparence si gentils et aimables quand ils sonnent à notre porte, déconseillent toute participation à quelque anniversaire que ce soit.

Et je les ai crus, du plus profond de moi-même. Ils nous endoctrinent si bien, que même moi j’aurais jadis refusé une transfusion qui m’aurait sauvé la vie. Désormais, je ne crois plus en rien. Oui il existe un créateur, mais je ne sais pas qui c’est ni où il se trouve. Et si vous voulez mon avis, il a quitté le navire depuis longtemps. Pourquoi des enfants naissent-ils avec un handicap? Pourquoi des jeunes filles se font-elles violer? Pourquoi des grands-mères se font-elles agresser? Bien évidemment c’est l’action humaine qui fait ça. Mais si un Dieu d’amour existait vraiment comme les croyants veulent le croire, ne pensez-vous pas qu’il corrigerait ça tout de suite?

Allez donc dire aux victimes de toutes sortes de souffrances qu’un Dieu va venir les soulager. Qu’il leur faut garder espoir d’être sauvés malgré tout. Faut être fou pour y croire. Et moi, je ne le suis plus. Ce n’est pas faute de l’avoir imploré ce supposé Créateur. Mais désormais, je sais qu’il sonne aux abonnés absents. Qu’il n’y a plus de service au numéro qu’on a composé!

Anonyme

L’important mon cher, c’est que vous soyez en paix avec votre décision. Et pour paraphraser la pensée du jour, il importe que ce que vous avez vécu n’ait pas été vain, et que ça vous serve pour bâtir votre avenir et celui de votre famille dans la paix d’un équilibre retrouvé. Vous avez adhéré à ce groupe à un moment de votre vie où vous étiez en recherche de quelque chose qu’on vous a promis à tort. Souvenez-vous en toujours.