/24m/city
Navigation

Dépenses de la Formule E : Valérie Plante ne connaît pas tous les détails

Dépenses de la Formule E : Valérie Plante ne connaît pas tous les détails
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits

Coup d'oeil sur cet article

La mairesse de Montréal Valérie Plante ne connaît toujours pas tous les aspects financiers de la Formule E (FE), dont les détails de la présence de la mannequin Kate Upton.

«Avant, pendant, après l’évènement, on n’était pas capable d’avoir des chiffres. Quand on est arrivés au pouvoir, on en a eu un peu plus, on a pu prendre connaissance des livres, ais il y a plein de choses qu'on ne sait pas. On ne sait toujours pas, par exemple, qui a payé Kate Upton pour aller à l’événement», a critiqué mardi la mairesse au micro de Bernard Drainville au 98,5 FM.

La mannequin a assisté le 29 juillet à la course, annulée après une seule édition, où elle a, entre autres, discuté avec l’ex-maire Denis Coderre et remis un trophée.

Selon TVA Nouvelles, sa présence aurait coûté au moins 150 000 $ US et on ne sait pas qui a réglé la facture. Les organisateurs de la FE et la Ville avaient assuré ne pas avoir payé pour sa participation.

Valérie Plante a d’ailleurs indiqué au 98,5 FM avoir l’intention de doter la Vérificatrice générale de la Ville d’un mandat pour analyser l’impact financier de la FE.

Possibles recours

La mairesse étudie présentement ses possibles recours légaux après la publication lundi d’un rapport du Bureau de l’inspecteur général (BIG), qui affirme que la Ville a contourné les règles pour octroyer le contrat de la FE à evenko.

Le dossier a été mis entre les mains des avocats de la Ville et cette dernière n’écarte pas l’idée de transférer le rapport du BIG à l’Unité permanente anticorruption, selon TVA Nouvelles.

Le premier ministre Philippe Couillard a indiqué lundi ne pas avoir l’intention de se mêler des suites à donner au rapport, parce que c’est du ressort de l’administration municipale.

Selon «Le Journal de Montréal», le gouvernement provincial a versé un crédit de 1 million $ et une subvention de 400 000 $ à l’organisme Montréal, c’est électrique pour la tenue du championnat.