/24m/city
Navigation

Établissements municipaux: finies les bouteilles d’eau en plastique

Établissements municipaux: finies les bouteilles d’eau en plastique
Image Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

 

MONTRÉAL | Après les boissons sucrées, Montréal bannira les bouteilles d’eau en plastique à usage unique dans ses différents bâtiments municipaux.

Une motion en ce sens, présentée par l’opposition, a été adoptée à l’unanimité mardi au conseil municipal.

Plus précisément, la métropole veut d’interdire l’achat et la distribution de bouteilles d’eau en plastique à usage unique, entre autres de 500 ml, «à travers tous les services et les unités d’affaires de la Ville, à l’exception de l’approvisionnement nécessaire en cas de crise ou de situation d’urgence».

«Aujourd’hui, Montréal en ressort victorieuse», a commenté l’élu Francesco Miele, à l’origine de la motion.

Les modalités entourant le bannissement restent à être déterminées cette année. Les bouteilles d’eau pourraient, par exemple, être interdites lors des activités organisées par les services des loisirs et dans les machines distributrices des centres sportifs.

Les détails de l’interdiction seront inclus dans le nouveau Plan de gestion des matières résiduelles, qui est présentement révisé. Ce plan sera ensuite soumis en consultation publique et analysé par la Commission sur l’eau, l’environnement, le développement durable et les grands parcs.

Réduire l’utilisation du plastique

«Aujourd’hui, ce qu’on entend, c’est une volonté de l’ensemble du conseil municipal de s’attaquer à la surutilisation du plastique», a indiqué le président du comité exécutif Benoit Dorais, qui a précisé que les actions ne seront pas imposées «subito presto en quelques semaines».

Au-delà de l’interdiction des bouteilles d’eau en plastique, Montréal inclura dans son plan révisé une nouvelle «Stratégie de réduction du plastique sur son territoire» qui tentera de réduire l’utilisation d’objets en plastique à usage unique comme les pailles et les couvercles.

L’opposition affirme que 700 millions de bouteilles de plastique se retrouveraient dans les sites d’enfouissement chaque année au Québec.

La Ville a aussi banni plus tôt cette année les sacs de plastique légers dans les commerces.