/sports/opinion/columnists
Navigation

Une grande star à identifier

BBA-BBN-BBO-SPO-SAN-FRANCISCO-GIANTS-V-HOUSTON-ASTROS
photo AFP Jose Altuve, des Astros, est une menace constante.

Coup d'oeil sur cet article

Le baseball majeur n’en fait pas assez pour promouvoir ses vedettes au niveau international. Qui est le visage de la MLB en 2018, selon vous ? Jose Altuve ? Mookie Betts ? Aaron Judge ? Shohei Ohtani ? Mike Trout ?

Lorsque cette même question est posée aux partisans de la NFL, c’est le nom de Tom Brady qui ressort le plus souvent. Dans la NBA, c’est LeBron James. Pour ce qui est de la LNH, Sidney Crosby, Alex Ovechkin et Connor McDavid sont rapidement identifiés par les amateurs de hockey.

Au baseball, il n’y a pas vraiment un joueur qui se démarque du lot. Il n’y a pas une réponse claire. Pas un, pas deux ou même trois joueurs que l’on pourrait considérer comme les visages actuels des majeures.

Pourtant, des supervedettes, il y en a plusieurs ! Aux Altuve, Betts, Judge, Ohtani et Trout, on peut ajouter les noms de

Giancarlo Stanton, Bryce Harper, Kris Bryant et Clayton Kershaw, entre autres... Mais il n’y a aucun joueur que l’on pourrait identifier comme le visage de la MLB à l’échelle nationale, encore moins sur la scène internationale.

Une liste qui dit tout

Dans cette même veine, le réseau ESPN a publié sa liste annuelle des 100 athlètes les plus populaires de la planète la semaine dernière. Pour établir le classement, on utilise une formule qui prend en considération le facteur « Google trends », les abonnés des réseaux sociaux et la valeur des contrats de publicité des plus grands athlètes sur le globe.

Même si le baseball rejoint de nombreux pays jusqu’en Asie, aucun joueur du baseball majeur ne fait partie de la liste. La NBA fait toutefois un travail colossal avec ses trois supervedettes dans le top 10. Outre James, on retrouve Kevin Durant, septième, et Stephen Curry, neuvième. Sept joueurs de la NFL figurent dans le palmarès et Tom Brady est le mieux classé au 38e rang.

Sans surprise, le soccer est le sport le plus populaire au monde : 32 des 100 athlètes sur la liste pratiquent le soccer. Cristiano Ronaldo est numéro un. Il a 122 millions de « followers » sur Instagram.

À mon humble avis, ce n’est pas la faute des joueurs de la MLB si aucun d’entre eux ne perce le top 100. C’est la faute de la ligue.

Un exemple ? J’adore l’idée des matchs de saison régulière disputés à l’étranger pour la promotion du baseball, comme les deux matchs des Yankees de New York et des Red Sox de Boston disputés à Londres l’an prochain, mais je déplore la vidéo promotionnelle du baseball majeur pour vendre ces matchs. On montre alors plus d’images de joueurs retraités comme David Ortiz, Pedro Martinez et Aaron Boone au lieu d’y aller avec leurs vedettes actuelles comme Betts, Judge et Stanton. Pas fort.

Conflit de travail en vue ?

La relation entre le baseball majeur et l’Association des joueurs n’est pas bonne présentement. Elle est même très tendue. Faut que ça change, faut qu’elle s’améliore et il faut que les deux parties travaillent ensemble non seulement pour faire avancer le sport, mais aussi pour mettre de l’avant les supervedettes.

J’ai bien peur que si les choses ne s’améliorent pas très bientôt, un conflit de travail soit inévitable à la fin de la présente convention collective, en 2021.