/24m/city
Navigation

Le Bureau de la ville intelligente change de vocation

Le Bureau de la ville intelligente change de vocation
Photo Sarah Daoust-Braun

Coup d'oeil sur cet article

Montréal change la vocation du Bureau de la ville intelligente et numérique, qui deviendra le Laboratoire de l’innovation urbaine, afin de ne plus travailler en vase clos.

À la suite de ce changement d'orientation, qui se fera à coût nul, l'organisme sera maintenant axé sur la collaboration, l’échange d’idées et l’ouverture à la communauté, ce qui répondra mieux aux besoins de la population, selon la mairesse de Montréal Valérie Plante.

«Notre volonté, comme nouvelle administration, est de [nous] ouvrir et de ne plus travailler en silo», a-t-elle expliqué jeudi en conférence de presse.

Le nouveau Laboratoire souhaite multiplier les collaborations avec des établissements d’enseignement supérieur, des organismes communautaires et des start-ups.

Cette entité pourrait par exemple se pencher sur l’amélioration de l’offre de la gestion de stationnement sur rue pour le réaménagement de la rue Sainte-Catherine et de la rue Saint-Hubert.

Depuis la création du Bureau de la ville intelligente en 2014, la Ville de Montréal a réalisé une quarantaine de projets, dont le déploiement du Wi-Fi public.