/sports/hockey
Navigation

Repêchage de la LHJMQ: «c’est une journée magique»

Hendrix Lapierre et Théo Rochette réunis chez les Saguenéens

Les trois premiers joueurs sélectionnés : Mavrick Bourque (3e), par les Cataractes de Shawinigan, Hendrix Lapierre, le tout premier, par les Saguenéens de Chicoutimi, et William Villeneuve (2e), par les Sea Dogs de Saint John.
Photo courtoisie, Vincent Éthier Les trois premiers joueurs sélectionnés : Mavrick Bourque (3e), par les Cataractes de Shawinigan, Hendrix Lapierre, le tout premier, par les Saguenéens de Chicoutimi, et William Villeneuve (2e), par les Sea Dogs de Saint John.

Coup d'oeil sur cet article

SHAWINIGAN | Les planètes semblent parfaitement alignées depuis quelques semaines pour la reconstruction des Saguenéens de Chicoutimi sur des bases aussi solides que le roc, ou la pierre !

Gagnants de la loterie du circuit Courteau en avril, les Sags ont réclamé Hendrix Lapierre au premier rang lors de la séance de repêchage de la LHJMQ, samedi, au Centre Gervais Auto.

Lapierre s’avérait l’espoir semé numéro un des experts du Centre de soutien au recrutement du circuit Courteau.

Les Bleus ont ensuite usé de la septième sélection pour mettre le grappin sur le Suisse d’origine canadienne Théo Rochette, un jeune homme dont le nom avait été ajouté tardivement à la liste des joueurs admissibles.

« J’attendais cette journée depuis longtemps, c’est un rêve de jeunesse, a déclaré Hendrix Lapierre, auteur d’une saison de 57 points (17 buts, 40 aides) durant la dernière saison sous les couleurs de l’Intrépide de Gatineau. 

« Être repêché premier, surtout par les Saguenéens de Chicoutimi, ça fait chaud au cœur ! Mon père vient de là, mes grands-parents, tantes et oncles vivent là-bas, que ce soit Chicoutimi ou Jonquière. »

« En plus, j’y retrouverai mon ami Théo (Rochette). C’est un excellent joueur. Nous avons joué ensemble un tournoi AAA quand nous étions petits, avant son départ pour la Suisse. »

« Nous avions auparavant joué l’un contre l’autre et c’était une grosse rivalité. Ça fait bizarre de se retrouver dix ans plus tard », a constaté Hendrix Lapierre. »

Villeneuve à Saint John

Le défenseur William Villeneuve, premier des quatre joueurs des Cantonniers de Magog réclamés au premier tour, a été sélectionné au 2e rang par les Sea Dogs de Saint John.

« Je n’avais aucune idée où j’allais sortir, mais ç’a été une belle surprise d’être repêché par Saint John. C’est une organisation gagnante qui a développé d’excellents défenseurs. Je vais faire ma propre voie et je veux aller gagner à Saint John. »

Au troisième rang, les Cataractes de Shawinigan ont puisé à la source de talents des Bois-Francs en réclamant les droits de l’attaquant Mavrick Bourque, des Estacades de Trois-Rivières.

« Je suis très content d’être troisième, mais que je sorte trois ou cinq, l’important, c’est de performer par après. Avec les Cataractes, je pense que je pourrai bien me développer. »

Rochette glisse au 7e rang

Parfois présumé premier de classe, puis membre du top 3, Rochette a finalement glissé jusqu’au septième rang. 

« C’est un moment incroyable ! J’en rêvais depuis que j’étais tout petit. Tu vis ces moments juste une fois dans ta vie. Chaque équipe aurait pu me repêcher, mais je suis très content d’avoir été réclamé par Chicoutimi. C’est vraiment une organisation que j’apprécie », a déclaré Théo Rochette, qui s’installera au Royaume en compagnie de sa maman, même si la famille conservera son pied-à-terre familial à Lausanne.

« Je reviens jouer au Québec parce que la LHJMQ est la porte [d’entrée] de la LNH. En Suisse, il n’y a pas le même nombre de recruteurs, pas le même professionnalisme qu’ici. Les meilleurs juniors au monde jouent ici, et je veux me défier à eux. »

Au Centre Georges-Vézina, Rochette pourra exprimer ses talents sur les plus hauts registres sur une patinoire aux dimensions olympiques. À moins que la neige n’entraîne à nouveau sa fermeture et que les Sags renouent avec le Palais des sports.

« C’est une grande glace, je crois que ça va m’avantager. J’ai l’habitude et j’aime avoir de l’espace en tant que fabricant de jeu. »

En deux lignes

Les Sea Dogs de Saint John et les Foreurs de Val-d’Or ont profité de la première ronde pour faire le plein d’espoirs de premier plan, en réclamant trois joueurs chacun. Outre Chicoutimi, les Cataractes de Shawinigan ont également pigé dans le sac à deux reprises.

Six formations, Baie-Comeau, Québec, Rimouski, Drummondville, Victoriaville et Blainville-Boisbriand, ne possédaient pas de choix à la première ronde, et les recruteurs se sont contentés de barrer des noms sur leurs listes parmi les espoirs les plus prometteurs.

 

La patience de Yanick Jean a payé

SHAWINIGAN | Quelque deux heures avant le début de la séance de repêchage, le directeur général Yanick Jean tendait encore des perches à quelques-uns de ses homologues afin de bonifier son 7e choix de la première ronde avec l’objectif de sécuriser la sélection de Théo Rochette.

Ses beaux discours n’ont pas trouvé preneur, mais Jean a néanmoins pu sélectionner Rochette, un natif de Donnacona !  

« On a essayé de s’avancer, mais le prix demandé était beaucoup trop élevé. On a attendu et notre patience a été récompensée. Suis-je étonné que Théo ait encore été disponible au 7 e rang ? Non, car cela se produit souvent durant les séances de repêchage », a mentionné Yanick Jean.

Si Hendrix Lapierre, premier de classe de la promotion des joueurs nés en 2002, et Rochette répondent aux attentes, les Sags seront en business pendant quelques années. Jean a joué la carte de la prudence quand on lui a demandé s’il venait de claquer un grand chelem !

« Le futur nous le dira, mais on s’est donné la chance de le faire. La sélection de ces joueurs cadrait dans notre philosophie d’équipe. J’ignore quel sera leur impact à l’âge de 16 ans. Les deux ont le sens du jeu, des habiletés individuelles et de la vitesse. On devra les laisser jouer avant de les juger, mais en ce 2 juin, nous sommes vraiment contents. »

 

La première ronde de la séance de repêchage 2018 de la LHJMQ

  • 1er – Chicoutimi : Hendrix Lapierre, att., Gatineau
  • 2e – Saint John : William Villeneuve, déf., Magog
  • 3e – Shawinigan : Mavrick Bourque, att., Trois-Rivières
  • 4e – Charlottetown : Lukas Cormier, déf., Moncton
  • 5e – Sherbrooke : Patrick Guay, att., Magog
  • 6e – Rouyn-Noranda : William Dufour, att., SSF
  • 7e – Chicoutimi : Théo Rochette, att., Lausanne U20
  • 8e – Saint John : Jérémy Poirier, déf., Châteauguay
  • 9e – Gatineau : Pier-Olivier Roy, att., Lévis
  • 10e – Cap-Breton : Alex Drover, att., Halifax
  • 11e – Shawinigan : Charles Beaudoin, att., Magog
  • 12e – Halifax : Samuel Dubé, att., Autriche
  • 13e – Val-d’Or : William Provost, att. Amos
  • 14e – A-Bathurst : Benjamin Roode, déf. Darmouth
  • 15e – Saint John : Josh Lawrence, att., Selects Academy
  • 16e – Val-d’Or : Marshall Lessard, att., Magog
  • 17e – Val-d’Or : Jérémie Biakabutuka, déf., C-Lemoyne
  • 18e – Moncton : Elliot Desnoyers, att., St-Hyacinthe.