/world/europe
Navigation

Poutine critique le mouvement #MoiAussi

Poutine critique le mouvement #MoiAussi
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le président russe Vladimir Poutine a critiqué jeudi le mouvement #MoiAussi, estimant que les cas concrets d'accusations de harcèlement sexuel devaient se régler devant les tribunaux et non servir de bases à des «campagnes».

«Certaines personnes, certaines organisations de défense des droits des femmes développent un processus dans des pays occidentaux, à Hollywood, qui concernent des problèmes datant d'il y a dix, vingt, trente ans», a-t-il indiqué aux journalistes, à l'issue de sa traditionnelle séance de questions-réponses annuelle à la télévision.

«Pourquoi maintenant? Pourquoi pas il y a dix ans, lorsqu'ont eu lieu ces événements?», a-t-il ajouté, se référant à la date des actes reprochés au producteur Harvey Weinstein.

«Je ne crois pas que nous devrions transformer ces questions, surtout des cas concrets, en campagne» politique, a affirmé Vladimir Poutine, rappelant que «dans tout pays civilisé, des lois ont été adoptées pour régler ce type de conflits».