/news/politics
Navigation

René Lévesque est de retour chez lui en Gaspésie

Louis-Étienne Bernard et Hélène Leclère, responsables de la Fondation de la Maison René-Lévesque devant le fameux tableau de René Lévesque
Photo Alain Lavoie Louis-Étienne Bernard et Hélène Leclère, responsables de la Fondation de la Maison René-Lévesque devant le fameux tableau de René Lévesque

Coup d'oeil sur cet article

NEW-CARLISLE | Le court métrage présenté aux visiteurs de l’Espace René-Lévesque, installé en plein cœur de son village natal, New Carlisle, en Gaspésie, se termine par la phrase suivante : « René Lévesque est de retour dans sa Gaspésie natale ».

Depuis jeudi, l’Espace René-Lévesque est désormais accessible à la population québécoise. Ce lieu de mémoire souligne la vie et l’œuvre immense de l’homme, du Gaspésien, qui occupe une place toute particulière dans le cœur des Québécois.

Louis-Étienne Bernard et Hélène Leclère, responsables de la Fondation de la Maison René-Lévesque devant le fameux tableau de René Lévesque
Photo Alain Lavoie

 

«Avec l’Espace René-Lévesque, c’est un rêve qui se réalise, le retour de René Lévesque chez lui, affirme le président de la Fondation de la Maison René-Lévesque, M. Louis-Étienne Bernard. Comme il (René Lévesque) le disait lui-même, c’est le rêve qui nous fait avancer, mais ce n’est pas en rêvant qu’on avance. »

L’homme en premier

L’approche d’interprétation est centrée sur l’homme, son parcours, ses réflexions et ses actions; les éléments majeurs de sa contribution à la Révolution tranquille, ses grandes réalisations et ses legs ponctueront le parcours. Son grand tableau noir n’a pas été oublié.

À l’Espace, le visiteur est accueilli par un court métrage sur l’œuvre de l’homme politique. Il est ensuite amené à découvrir René Lévesque tout au long d’une promenade audioguidée.

Louis-Étienne Bernard et Hélène Leclère, responsables de la Fondation de la Maison René-Lévesque devant le fameux tableau de René Lévesque
Photo Alain Lavoie

 

Tout se déroule dans un jardin où l’iris versicolore, emblème floral du Québec, est en vedette dans cet endroit magnifique avec, en contrebas, une vue imprenable sur la baie des Chaleurs.

L’homme est présenté aux différentes étapes de sa vie, à l’aide d’une centaine de photographies accompagnées d’extraits sonores. En franchissant les huit îlots thématiques, le visiteur pourra réaliser l’ampleur du legs que cet homme a laissé à ses concitoyens.

Le chargé de projet dans le dossier depuis près de deux ans, Daniel Galarneau, se dit très fier de la conclusion de ce dossier. « Nous avons un contenant adapté au contenu. Nous avons toujours dit que nous voulions un parcours extérieur audioguidée et avec la projection d’un film à l’intérieur. Le produit est tel que nous l’avions imaginé. Encore mieux, puisque nous avons une qualité des panneaux explicatifs extérieurs. Nous sommes vraiment dans une qualité de produits qui fera en sorte qu’on est pérenne pour plusieurs années. »

Louis-Étienne Bernard et Hélène Leclère, responsables de la Fondation de la Maison René-Lévesque devant le fameux tableau de René Lévesque
Photo Alain Lavoie

 

M. Galarneau ne peut s’empêcher de parler de la grandeur du site qui est situé près de la Baie-des-Chaleurs. « Au niveau touristique en Gaspésie, les gens viennent pour notre grandeur nature. Nous sommes dehors, ce sont les baleines, la mer, les montagnes. Ici, nous faisons de l’interprétation contemporaine d’un homme qui a marqué l’histoire du Québec et puis nous le faisons avec la baie des Chaleurs qui est en face. On combine les deux plus beaux attraits de la Gaspésie. »

Au chapitre financier, le projet terminé a coûté 2,2 millions de dollars. Environ 1,3 million de dollars représentent les contributions des deux gouvernements. Le restant vient d’entreprises comme Hydro-Québec, Québecor, Cominar, Desjardins, Fondation Armand-Bombardier, etc. L’Espace René-Lévesque est accessible des mois de juin à octobre.