/finance
Navigation

Bières et hot-dogs pas chers pour les fans

Canadiens prix de la bouffe
Photo Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Mise en situation : une équipe professionnelle peine à signer des victoires et s’inquiète de voir de plus en plus de sièges vides à ses matchs à domicile, et ce, même si tous les billets ont été vendus. Elle décide de réduire considérablement le prix de la bière et de la nourriture à ses concessions dès la saison suivante.

Ne vous réjouissez pas trop vite. On ne parle pas ici du Canadien, mais plutôt des Ravens de Baltimore, dans la NFL, qui ont annoncé récemment que la nourriture et la bière seront plus abordables pour les partisans à compter de la saison 2018.

Plus précisément, la direction des Ravens a confirmé que les partisans pourront acheter une bière de 12 onces, soit l’équivalent d’une bouteille d’environ 350 ml chez nous, pour 5 $ l’unité.

Le prix de la pointe de pizza passe pour sa part de 8,50 $ à 6 $, celui d’un hot dog de 5 $ à 3 $ et celui d’une frite de 6 $ à 3 $.

Prix exorbitants

Comme les prix exorbitants aux concessions du M&T Bank Stadium, domicile des Ravens, faisaient souvent l’objet de plaintes de la part des partisans lors des rencontres organisées avec les détenteurs d’abonnement de saison, le propriétaire et le président des Ravens ont indiqué que l’équipe était « déconnectée » de ses partisans et qu’elle se devait d’être davantage à l’écoute de ceux-ci.

Les Ravens imitent ainsi une autre formation de la NFL, les Falcons d’Atlanta.

La saison dernière, malgré le fait que son équipe venait de prendre part au Super Bowl et le fait qu’elle emménageait dans un tout nouveau stade construit au coût de 1,6 milliard de dollars, le propriétaire Arthur Blank a annoncé que les Falcons réduisaient de façon significative les prix aux concessions.

Bière à 5 $, pizza à 3 $ et pop-corn à 2 $, Blank a alors promis qu’une famille de quatre personnes serait en mesure de se nourrir pour 27 $ aux matchs locaux des Falcons.

Initiatives payantes

Les mauvaises langues diront qu’en tant que cofondateur de la chaîne de quincailleries Home Depot, Arthur Blank peut aisément absorber une baisse de revenus d’une centaine de millions de dollars afin de rendre plus agréable et abordable l’expérience des partisans qui appuient son équipe.

Cependant, l’initiative a donné des résultats que les dirigeants des Falcons n’avaient pas anticipés. Malgré une réduction de 50 % sur les prix de la nourriture et des boissons non alcoolisées pour la saison 2017, chaque partisan des Falcons a dépensé en moyenne 16 % plus d’argent que lors de la saison précédente.

Il n’y a pas à dire, c’est comme si les partisans étaient plus enclins à dépenser lorsqu’ils n’ont pas l’impression de se faire rouler dans la farine.

Reste maintenant à voir si d’autres membres de la confrérie des propriétaires d’équipes, un groupe tissé serré, oseront emboîter le pas de leur propre chef prochainement ou s’il faudra plutôt que les partisans manifestent clairement leur mécontentement afin que les équipes revoient leurs prix à la baisse.

Le chiffre de la semaine: 20 millions

Canadiens prix de la bouffe
Photo Chantal Poirier

Ce n’est pas un secret, la bière et la nourriture plus ou moins santé sont des incontournables lors d’événements sportifs. C’est particulièrement le cas au baseball, où les hot dogs, le popcorn et les arachides sont fort populaires. Annuellement, on estime qu’il se vend plus de 20 millions de hot dogs dans les différents stades du baseball majeur.

Manger et boire sans se ruiner à Atlanta

Les Falcons d’Atlanta ont été audacieux en réduisant leurs prix de façon considérable la saison dernière. Voici un aperçu du menu au Mercedes-Benz Stadium.

Item Prix
Hot-dog 2$
Pointe de pizza 3$
Nachos 3$
Bretzel 2$
Arachides 3$
Pop-corn 2$
Frites 3$
Cheesburger 5$
Lanière de poulet 6$
Boisson gazeuse (avec remplissages illimités) 2$
Bouteille d'eau 2$
Bière (12 onces) 5$