/sports/racing
Navigation

Didier Schraenen sur le podium

Didier Schraenen
Photo Agence QMI, Dominick Gravel Didier Schraenen

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Au terme d’une course qui a offert aux spectateurs une lutte de tous les instants, Didier Schraenen est monté sur la troisième marche du podium de la première course de Formule 1600 du Grand Prix du Canada, samedi à Montréal.

S’élançant de la position de tête, le vétéran de 62 ans a connu un bon départ, mais a commis une erreur coûteuse à l’épingle. Glissant un moment en quatrième place, il a finalement récolté un 15e podium sur le circuit Gilles-Villeneuve dans cette série, ce qui constitue un record.

«Je n’en peux de finir deuxième ou troisième!» a rigolé celui qui est toujours à la recherche d’une première victoire, après une douche de champagne bien arrosée sur le podium.

Incertain de pouvoir disputer la saison complète en F1600 à la suite de la perte de ses principaux commanditaires il y a quelques semaines à peine, Schraenen se montre maintenant plus confiant, grâce à la contribution du Groupe STTH.

Kellen Ritter a finalement remporté l’épreuve, tandis que Jake Craig a terminé deuxième.

Godin aux anges

Aux anges après une quatrième place, Bertrand Godin peinait quant à lui à cacher son euphorie au terme de l’épreuve, lui qui prenait part à une compétition pour une première fois en deux ans.

«Le résultat n’était pas tant important, a dit Godin. Je préfère terminer une course épique au pied du podium que de remporter une course sans bataille!»

Godin a paraphé une entente avec l’écurie Britain West Motorsports la semaine dernière qui lui permettra également de disputer les trois épreuves du Grand Prix de Trois-Rivières.

Il s’agissait pour lui d’une première course depuis septembre 2016. Il avait alors pris le volant d’un bolide de la Coupe Nissan Micra dans le cadre de la Classique d'automne. Il effectuait également un retour en F1600, lui qui avait disputé sa dernière course en 1994.

Le champion de la Formule Atlantique en 1997 a d’ailleurs fait part d’un penchant pour la course de monoplaces. Il aura l’occasion de se faire plaisir une fois de plus dès dimanche matin, à l’occasion de la seconde épreuve du weekend.