/sports/others
Navigation

Jackalope: Tony Hawk de retour à Montréal

Jackalope: Tony Hawk de retour à Montréal
STEPHEN RIPLEY/Winnipeg Sun

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Après avoir soulevé la foule l’été dernier à l’Esplanade du Parc olympique, le planchiste américain Tony Hawk sera de retour à Montréal au mois d’août pour participer au septième festival de sports d’action Jackalope.

Lors de la dernière édition de l’événement, près de 10 000 personnes s’étaient rassemblées pour assister à la prestation du légendaire planchiste, sa première en 20 ans dans la métropole québécoise.

«J’ai eu du bon temps l’an passé. Nous avons eu une très bonne foule et c’était le fun d’être de retour à Montréal après tant d’années. J’étais heureux et honoré d’être invité à nouveau», a raconté Hawk, qui a célébré son 50e anniversaire en mai.

Pour les organisateurs du festival, impensable de ne pas réinviter «Birdman» après cette soirée mémorable qu’il a offert aux amateurs de skateboard.

«Il a eu un accueil complètement fou l’an dernier. Ça a été un énorme succès et les "feedbacks" ont été extrêmement positifs, a raconté Micah Desforges, président de Tribu Expérientiel et producteur du Jackalope.

«Cette année, il vient avec de nouveaux athlètes qui seront dévoilés prochainement et ça s’annonce encore plus gros. Ce sont vraiment les meilleurs sur la scène internationale.»

Relever la barre

Le principal intéressé, qui s’élancera sur la rampe verticale du Parc olympique le 18 août, promet encore une fois d’en mettre plein la vue avec ses compagnons.

«Ce sera une nouvelle équipe et une façon différente de skater. Andy Macdonald, mon partenaire de double de longue date avec qui je fais beaucoup de chorégraphies, sera là. Et il y a aura également Mat Hoffman qui est pour moi le parrain des sports d’action. C’est une légende. Ce sera le fun de le voir "rider" car il n’a pas fait beaucoup de démos dernièrement.»

Malgré le temps qui passe, Hawk ne semble pas s’essouffler. Il a déjà fait cinq spectacles depuis le début de l’année et son agenda est bien chargé pour les mois à venir.

«Si je sentais que mes capacités diminuaient beaucoup, probablement que je ne voudrais pas "skater" autant en public. Mais pour l’instant, tout va bien. Et j’apprécie énormément l’enthousiasme des partisans», a dit le Californien, dont la passion n’a certainement pas diminué pour son sport.

«Le skateboard a beaucoup évolué. C’est vraiment un plaisir pour moi de voir le sport grandir et d’y contribuer encore. En fait, d’en faire encore partie et d’être pertinent, ç’a m’éblouit et me surprend chaque jour.»

Véritable pionnier du skateboard à la fin des années 1980 et dans les années 1990, Hawk a été le premier planchiste à réaliser un 900 degrés sur demi-lune. Il a permis au skateboard de gagner en popularité grâce à ses exploits, mais aussi à son jeu vidéo «Tony Hawk Pro Skater», un succès planétaire qui a généré des ventes de 1,4 milliard $.