/sports/hockey/canadien
Navigation

Qui est Max Domi?

Ottawa Senators v Arizona Coyotes
Photo d'archives, AFP Max Domi

Coup d'oeil sur cet article

Une bombe vient de tomber sur Montréal alors que le Canadien de Montréal a annoncé, vendredi soir, l’échange de son choix de premier tour en 2012, Alex Galchenyuk, aux Coyotes de l’Arizona.

En retour, le Tricolore met la main sur le jeune attaquant des Coyotes, Max Domi.

Mais qui est donc ce jeune ailier gauche de 23 ans? Voici quelques détails sur la nouvelle acquisition de Marc Bergevin.

Un joueur qui a tout à prouver

Lors de sa dernière saison avec les Coyotes, Domi n’a réussi à trouver le fond du filet qu’à neuf reprises. Même chose lors de l’année précédente. Triste scénario pour celui qui était parvenu à amasser 52 points, dont 18 filets, en 81 rencontres avec la formation de l’Arizona à son année recrue.

Peut-être qu’un nouveau départ avec le Canadien pourra lui permettre d’améliorer sa feuille de pointage.

Une véritable petite peste

Si le Canadien cherchait un autre joueur capable de créer des mêlées et de faire preuve de caractère, c’est bel et bien Max Domi.

Le petit attaquant de cinq pieds et dix pouces n’a pas peur de jeter les gants afin de défendre ses coéquipiers.

Originaire de Winnipeg, il a passé la majorité de son enfance à Toronto, en Ontario. En effet, il a évolué dans les rangs juniors avec les Knights de London dans la OHL. Il a d’ailleurs mené les siens à l’obtention de deux coupes J. Ross Robertson en 2012 et en 2013, remis aux champions des séries éliminatoires du circuit. Il n’a toutefois jamais réussi à mettre la main sur une coupe Memorial en deux occasions.

Un joueur qui n’a pas peur de s’illustrer

Domi a disputé son tout premier match le 9 octobre 2015 contre les Kings, à Los Angeles. Il n’a pas perdu de temps et a marqué dès son premier match. Il a ajouté à cette performance une mention d’aide. Un excellent début chez les professionnels qui semblait prometteur pour le fils du célèbre dur à cuire Tie Domi.

Du sang de hockeyeur dans les veines

Comme mentionné précédemment, Max Domi est le fils de Tie Domi, le célèbre joueur de soutien des Maple Leafs de Toronto et des Rangers de New York. Chose certaine, Max Domi est beaucoup plus habile avec la rondelle et beaucoup plus rapide sur ses patins que son père.

Anthony Duclair, un ami de longue date

Alors qu’il évoluait dans les rangs juniors, Domi a aidé le Canada à obtenir l’or au Championnat mondial des moins de 20 ans. Alors qu’il était capitaine des Knights de London, il a défendu les couleurs de son pays avec son futur coéquipier des Coyotes, Anthony Duclair, qui évoluait à l’époque pour les Rangers de New York.

Les deux joueurs se sont liés d’amitié à l’extérieur de la patinoire, ce qui explique les succès qu’ils ont eus avec les Coyotes.

Un joueur diabétique

Depuis sa plus tendre enfance, Domi est atteint de diabète juvénile.

Il doit donc porter une pompe à insuline qui est régulièrement attachée à sa hanche pendant les matchs. Ce sera maintenant au tour du thérapeute du Canadien de surveiller son taux de glycémie sur le banc des joueurs pendant les matchs.

Domi mange également beaucoup d’aliments sucrés afin de maintenir son taux de glucose.