/news/currentevents
Navigation

Un spectateur meurt d’une possible surdose

rockfest
Photo Simon-Pier Ouellet Près de 200 000 personnes sont attendues au 13e Rockfest.

Coup d'oeil sur cet article

MONTEBELLO | Le possible décès par surdose d’un homme de 25 ans au 13e Rockfest vendredi matin n’a pas semblé ébranler les festivaliers ni gâcher cette grande fête de la musique rock.

Quelques heures après la mort du jeune homme, la majorité des festivaliers rencontrés par Le Journal n’avaient même pas entendu parler de ce décès.

« Ce sont des choses qui peuvent arriver. Les gens attendent cet événement pendant un an et exagèrent dans leur consommation dans l’excitation », a dit Patrick Chicoine, un festivalier.

La victime, originaire d’Oshawa en Ontario, a été retrouvée inanimée vers 8 h à l’intérieur d’une tente.

Malgré les manœuvres de réanimation des premiers répondants, le décès du jeune homme a été constaté à l’hôpital.

Rien de criminel

La Sûreté du Québec (SQ) a ouvert une enquête pour éclaircir les circonstances de cette mort, mais tout indique qu’il s’agirait d’une surdose de drogue.

« Il n’y a rien de criminel », a précisé le porte-parole de la SQ Stéphane Tremblay.

L’organisation du Rockfest a d’ailleurs refusé toutes les demandes d’entrevue vendredi, précisant vouloir respecter la famille du défunt.

« Toutes nos pensées accompagnent la famille et les proches de ce festivalier en ce moment difficile », ont écrit les organisateurs sur la page Facebook de l’événement.

Paramédics occupés

Depuis le début des festivités jeudi, les paramédics ont dû intervenir à une dizaine de reprises.

À une occasion d’ailleurs, les services d’urgence ont utilisé le Narcan, un antidote au fentanyl, un opioïde hyper puissant qui fait plusieurs victimes chaque semaine au pays.