/lifestyle/psycho
Navigation

Ariane Hébert: élever un enfant autonome et heureux

Ariane Hébert
Photo courtoisie Ariane Hébert

Coup d'oeil sur cet article

Psychologue clinicienne et auteure de plusieurs best-sellers sur le TDA/H et l’anxiété, Ariane Hébert propose 10 principes de base pour élever un enfant autonome et heureux dans un titre très utile et bien conçu de la collection La boîte à outils : Être parent.

Être parent représente de nombreux défis et il n’existe pas de manuel d’instruction pour s’y prendre de manière adéquate. Cependant, Ariane Hébert a dégagé des grands principes pour mieux outiller les parents dans leur rôle.

Éditions de Mortagne<br />
Ariane Hébert, La boîte à outils<br />
200 pages
Photo courtoisie, Éditions de Mortagne
Éditions de Mortagne
Ariane Hébert, La boîte à outils
200 pages

Dans son livre, elle parle des cadres et des limites, de la discipline, de l’autonomie, des crises, de la frustration, mais aussi de confiance en soi, d’action, de responsabilité, d’encouragement, de constance. Elle donne des exemples concrets tirés de la « vraie vie ». Et en tire des grands principes... qui ne sont jamais dénués d’humour ni de gros bon sens.

« Ce livre m’a été fortement inspiré d’histoires vraies », dit Ariane. « Je rencontre souvent les parents dans un contexte de TDA/H ou de troubles anxieux. Je fais beaucoup de coaching parental aussi, par la force des choses. Et je vois bien à quel point les parents sont inquiets, ont besoin d’être validés. »

Elle observe que nous vivons dans une société où on a perdu nos repères, en tant qu’éducateurs. « La place de l’enfant est tellement importante... les enfants-rois, c’est une vieille appellation d’il y a 15 ans qui s’applique aujourd’hui sous un angle différent. Ce n’est pas qu’on ne veut pas faire de nos enfants des petits rois, c’est qu’on ne veut pas les frustrer, qu’on ne veut pas leur déplaire. »

Elle avoue avoir « trippé pas mal » à écrire le livre, car elle était constamment bombardée d’exemples concrets tirés de sa propre vie, de ses rencontres avec les gens.

Les défis d’aujourd’hui

Quels sont les plus gros défis des parents d’aujourd’hui ? « On est bombardés d’informations, de ce qui devrait être la normalité et de ce qui ne l’est pas, et de comparaisons, à travers des réseaux sociaux et des moyens de communication qui sont beaucoup plus faciles. On se sent jugés dans ce qu’on fait ou ce qu’on dit parce que tout le monde a accès à cette information. C’est un défi monumental : le questionnement des parents est très poussé, maintenant. »

D’autre part, elle note que l’autorité n’est plus permise.

« Il y a un équilibre qu’on a un peu perdu, qui doit être récupéré, à mon sens. Oui, il faut écouter notre enfant, ne pas être autoritaire “militaire”. Mais des fois, en tant que parent, c’est toi qui sais ce qui est le mieux pour lui. Qu’il fasse une crise ou pas de crise, ça ne changera pas ta décision. »

Les règles à suivre

Pour que la maisonnée fonctionne de manière adéquate, ça prend toutefois des règles, des interdits. « Ça va engendrer parfois la frustration, mais ainsi va la vie. Plus tard, ils vont en avoir des règles et des frustrations ! »

La cohérence et la stabilité ont une valeur hyperrassurante pour les enfants, ajoute-t-elle. « L’enfant sait à quoi s’attendre. Tu deviens le chêne solide sur lequel il peut s’appuyer. »

La constance

La constance à tout prix est importante. « Flipper comme un 25 cents (changer d’idée ou faire varier les règles en fonction de ton humeur), dans l’éducation d’un enfant, il n’y a rien de pire : tu deviens difficile à lire, pour lui. L’inconstance, c’est un bon ticket pour l’opposition, plus tard. »

Autre conseil universel : « On apprend aux autres comment ils peuvent nous traiter. Si tu permets de te faire manquer de respect, que ton enfant prenne sans jamais avoir de gratitude, tu es partie prenante de ce que tu vas avoir après, comme comportements qui ne feront pas ton affaire. »

 

Les constats d’Ariane

  • L’apprentissage de l’autonomie est parfois difficile.
  • La paix finit toujours par coûter cher.
  • Savoir bien se comporter n’est pas inné.
  • La confiance en soi doit être bien dosée.
  • Le bonheur passe par l’action.