/lifestyle/health
Navigation

Les thés glacés au banc d’essai

Coup d'oeil sur cet article

Avec les journées de plus en plus chaudes, les boissons rafraîchissantes comme le thé glacé sont fort appréciées. Avec un contenu en sucres parfois élevé, ce breuvage estival n’est pas toujours un bon choix. Les thés glacés sont sous la loupe.

Notre analyse

Pour ce banc d’essai, 25 thés glacés ont été analysés. Afin de mieux les comparer, la portion de référence a été fixée à 250 ml (ou une tasse).

Chaque portion fournit :

  • Entre 0 et 110 calories
  • Entre 0 et 24 g de sucres

L’histoire du thé glacé

Originaire de Chine, le thé a vite conquis le cœur des Canadiens. Si le thé noir en sachet volait la vedette jadis, ce sont aujourd’hui les grands thés, commercialisés sous des marques tendance, qui ont fait grimper sa popularité chez les jeunes. Ce sont les Britanniques qui ont eu l’idée d’ajouter des cubes de glace à leur thé lors des journées chaudes. Le concept a vite franchi les frontières de l’Angleterre. Aujourd’hui, plusieurs marques de thés glacés sont distribuées dans nos épiceries.

 

Les meilleurs choix

Photo courtoisie, Pure Leaf

La première place de notre banc d’essai revient à la compagnie Pure Leaf pour son thé glacé au citron non sucré. Ce produit ne contient aucune calorie et est sans sucre ni sodium. Sa liste d’ingrédients se limite à trois composantes simples : du thé infusé, de l’acide citrique et de l’arôme naturel. Sans additif, on aime ça ! Pour les amateurs de thé glacé, il s’agit certainement d’une option à essayer.

Photo Chantal Poirier

La compagnie Gold Peak offre également un produit intéressant, soit le thé glacé vert légèrement sucré. Avec seulement 37 calories et 9 g de sucres par portion, il se démarque des autres options analysées. Sa liste d’ingrédients épurée lui vaut également sa place parmi les meilleurs.

Photo Chantal Poirier

Avec essentiellement les mêmes ingrédients, le thé glacé aux pêches légèrement sucré de Gold Peak est également une option de choix. Il contient seulement 46 calories, 12 g de sucres et une courte liste d’ingrédients.

Photo Chantal Poirier

Oasis Hydra Fruit présente un breuvage de jus de fruits au goût de thé glacé citron. Avec 50 calories et 11 g de sucres, il est considéré aussi comme un bon choix dans cette catégorie.

On aime les produits dont le thé figure en tête de liste des ingrédients. C’est le cas notamment de Pure Leaf, Gold Peak et Arizona.

 

Les moins bons choix

Photo Chantal Poirier

Le moins bon choix du banc d’essai est le thé glacé au citron de la compagnie Sans Nom, puisqu’il contient 110 calories et 24 g de sucres par portion. Il est ainsi le plus calorique et le plus sucré du lot. Sa liste d’ingrédients est principalement constituée d’eau, de glucose-fructose et de poudre de thé. Moins intéressant.

Photo Chantal Poirier

Le thé glacé à la pêche de Snapple n’est pas une option à favoriser. Avec 85 calories et 21 g de sucres par portion, il est trop sucré pour le recommander. Sa liste d’ingrédients ne contient pas d’additif et renferme du vrai thé, mais le sucre est le deuxième listé après l’eau.

Photo Chantal Poirier

Le thé glacé au citron de la compagnie Nestea se rapproche aussi des choix précédents avec 21 g de sucres par portion.

Photo Chantal Poirier

Enfin, le thé glacé au citron de la compagnie Tetley est également sur la liste des moins bons choix. Il apporte 90 calories et 22 g de sucres, et le sucre figure en 2e place dans la liste d’ingrédients.

 

QUESTION DE FORMAT

Pour ce banc d’essai, nous avons choisi une portion de référence d’une tasse. Toutefois, les quantités que l’on consomme sont souvent supérieures. Un grand verre contient souvent deux tasses (500 ml) de thé glacé, ce qui fait vite grimper la teneur en calories et en sucres. Quant aux bouteilles individuelles, leurs formats sont souvent importants (plus de 500 ml) et la quantité de sucres ingérée devient problématique.

 

LES THÉS SANS SUCRE

Photo Fotolia

Certaines compagnies offrent des thés glacés « faibles en sucres » ou « sans sucre ». Il faut toutefois se méfier puisqu’ils renferment souvent des édulcorants, tels que de l’aspartame ou du sucralose, afin de préserver le goût sucré. L’ajout d’édulcorants n’est pas souhaitable puisqu’ils entretiennent le goût du sucre tout en affectant défavorablement notre microbiote. Mieux vaut opter pour les thés glacés sans sucre et sans édulcorant !

 

LE THÉ MAISON

Photo Fotolia

Préparer son thé glacé maison permet d’offrir un breuvage rafraîchissant, sans ajout de sucre. On peut aussi opter pour des thés parfumés ou des tisanes et y ajouter des quartiers d’orange, des bâtons de cannelle, des feuilles de menthe fraîche. Si l’on veut y ajouter un peu de sucre, allons-y modérément avec l’équivalent d’une cuillère à thé (5 ml) de miel par portion. Un apport en sucres bien raisonnable comparativement à la majorité des options commerciales.


► Merci à Laurence Viau, stagiaire en nutrition pour sa précieuse collaboration.