/news/politics
Navigation

Mort de Clément Ouimet : sécurité accrue recommandée sur le mont Royal

Mort de Clément Ouimet : sécurité accrue recommandée sur le mont Royal
Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Sept mois après le décès du jeune cycliste Clément Ouimet sur la voie Camillien-Houde, à Montréal, le coroner Jean Brochu y va d’une recommandation qui abonde dans le sens des mesures déjà prises par l’administration Plante.

Il propose «de mettre en place les mesures les plus appropriées pour assurer la sécurité des utilisateurs vulnérables des voies de circulation du parc du Mont-Royal».

Selon le Dr Brochu, le débat porte essentiellement sur la possibilité pour les conducteurs de véhicules automobiles de faire des virages en U malgré l’interdiction en vigueur.

Le coroner constate que l’aménagement du belvédère, situé à proximité du lieu de l’accident du jeune Ouimet, fait en sorte que les automobilistes ne trouvent pas de moyen facile ni d’endroit rapproché permettant de changer de direction à proximité du belvédère pour y accéder ou s’en retourner. Il est plus simple et rapide d’effectuer un virage en U sur la voie Camillien-Houde.

«Y’aurait-il lieu de réaménager l’accès au belvédère? Faudrait-il que le belvédère ne soit accessible qu’aux piétons et cyclistes et que les occupants de véhicules motorisés stationnent leur véhicule ailleurs ou doivent s’y prendre autrement pour y accéder?», demande-t-il.

«En d’autres termes, faut-il encore permettre l’accès du belvédère aux véhicules et si la réponse à cette question est positive, comment trouver une façon d’en permettre l’accès et la sortie depuis et en direction autant de l’ouest que de l’est? Par contre, si la décision de l’administration municipale est de ne plus permettre l’accès au belvédère qu’aux seuls piétons et cyclistes, il faudra repenser tout l’aménagement des lieux ou d’envisager d’autres solutions, par exemple, l’utilisation de navettes pour le transport des visiteurs au parc du Mont-Royal.»

En ce qui a trait aux causes du décès de Clément Ouimet, le coroner indique que le jeune homme de 18 ans est décédé des suites d’un traumatisme craniocérébral secondaire à un accident de circulation. Il s’agit d’un décès accidentel.