/news/currentevents
Navigation

10 ans de taule pour six heures d’enfer à son ex

Mathieu Bougie est condamné à 10 ans de prison pour violence envers son ex Mélanie Côté.
ILLUSTRATION DELF BERG Mathieu Bougie est condamné à 10 ans de prison pour violence envers son ex Mélanie Côté.

Coup d'oeil sur cet article

Un homme coupable d’avoir enlevé, séquestré et défiguré son ex-conjointe a été condamné à 10 ans de prison en plus d’être déclaré délinquant à contrôler mardi au palais de justice de Saint-Jérôme.

Mathieu Bougie, 37 ans, a fait vivre un véritable enfer à Mélanie Côté en janvier 2014. Il était parti de Deux-Montagnes pour se rendre au domicile de sa victime à Trois-Rivières. Il lui avait alors enfoncé un couteau en travers de la bouche devant les yeux de leur enfant de 13 mois. Il avait ensuite enlevé Mme Côté et leur enfant puis les avait emmenés jusqu’à son appartement à Deux-Montagnes.

Mélanie Côté
Photo Dave Parent
Mélanie Côté

Pendant six heures, Mélanie Côté, 34 ans, a été attachée et séquestrée. Bougie a alors commencé à faire subir une torture mentale à sa victime en lui disant notamment qu’il avait tué ses parents.

Une amie de Mélanie Côté, inquiète de son absence, a informé les autorités. Ils ont retrouvé les victimes grâce au signal du cellulaire de Mme Côté.

Pas assez

Bougie est en prison depuis son arrestation il y a quatre ans et demi. Le juge Carol Richer a décidé mardi que le temps passé en détention compterait à temps simple et non à temps et demi. Mathieu Bougie purgera donc encore cinq ans et demi de prison.

« Ce n’est jamais assez, mais là je me dis qu’il reste cinq ans et demi, c’est mieux que rien. La journée où il va sortir, c’est là que ma peine à moi va vraiment commencer », a lancé Mélanie Côté.

Dans sa décision, le juge a noté plusieurs facteurs aggravants, dont la grande violence dont Bougie a fait preuve, la préméditation du geste et le fait que Mélanie Côté souffre d’un handicap visuel et qu’elle soit ainsi plus vulnérable.

Délinquant à contrôler

Appelé comme témoin expert, le Dr Alexandre Dumais a estimé que les risques de voir Mathieu Bougie récidiver sont élevés étant donné qu’il souffre de troubles sévères de la personnalité. Durant sa détention préventive, Bougie a cumulé 37 entorses aux règlements des pénitenciers, dont plusieurs étaient des gestes de violence à l’endroit des agents correctionnels.

Le juge a donc déclaré Mathieu Bougie, délinquant à contrôler pour 10 ans. Une décision qui va dans le sens de ce que proposait la Couronne.

« Ce n’est pas de la surveillance 24/7. Il suffit de quelques minutes pour faire des niaiseries et étant donné mon handicap visuel, s’il rôde autour de moi, qu’il m’espionne comme il l’a fait il y a quatre ans et demi, je suis vulnérable », dit-elle.

– Avec la collaboration de monjournal.ca