/news/currentevents
Navigation

Décès d'un juge retraité de la Cour d'appel du Québec au parcours remarquable

L'honorable Benoît Morin a siégé à la Cour d'appel du Québec, le plus haut tribunal de la province, jusqu'en novembre 2017. Il est subitement décédé le 17 juin dernier à l'âge de 75 ans.
Photo fournie par la Cour d'appel du Québec L'honorable Benoît Morin a siégé à la Cour d'appel du Québec, le plus haut tribunal de la province, jusqu'en novembre 2017. Il est subitement décédé le 17 juin dernier à l'âge de 75 ans.

Coup d'oeil sur cet article

Un juge récemment retraité de la Cour d'appel du Québec, avec un parcours remarquable, est subitement décédé le 17 juin dernier à l'âge de 75 ans.

L'honorable Benoît Morin a siégé à la Cour d'appel jusqu'en novembre 2017.

Ce dernier a occupé plusieurs postes d'importance au Québec. Il a même été le chef de cabinet du premier ministre québécois Robert Bourassa de 1973 jusqu'en 1976.

Né le 27 novembre 1942 à Québec, M. Morin a été admis au Barreau en 1965, il a travaillé comme conseiller juridique au ministère de la Justice du Québec de 1966 à 1969.

En 1971 et 1972, il a exercé les fonctions d'adjoint au sous-ministre de la Justice du Québec et, en 1972 et 1973, celles de greffier adjoint du Conseil exécutif.

De 1979 à 1981, il a occupé successivement les postes de vice-président et de président de la Commission de refonte des lois et des règlements du Québec.

En 1986, il a été nommé secrétaire général associé au Conseil exécutif à Québec, poste qu’il a occupé jusqu’en 1994, année où il a été nommé juge à la Cour supérieure du Québec.

C’est en décembre 2001 qu’il a accédé à la Cour d'appel du Québec, le plus haut tribunal du Québec, où il a siégé jusqu’en novembre 2017.

« Mes premières pensées vont aujourd'hui à sa conjointe et à ses enfants ainsi qu'à ses proches, qui vivent des moments difficiles. L’honorable Morin est et restera dans nos cœurs comme l’un des grands hommes de loi, mais aussi et surtout comme un collègue et un ami. Son cheminement professionnel est plus qu’impressionnant et tous reconnaissent son grand dévouement, sa compétence et son exceptionnelle éthique de travail », a déclaré dans un communiqué la juge en chef de la Cour d’appel du Québec, l’honorable Nicole Duval Hesler.