/news/politics
Navigation

Justin Trudeau mis à l'amende par le commissaire à l’éthique

Justin Trudeau
Photo Agence QMI, Matthew Usherwood Justin Trudeau

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Pour une deuxième fois en six mois, le premier ministre Justin Trudeau a enfreint le code d’éthique fédéral pour avoir omis de déclarer un cadeau, a tranché le commissaire aux conflits d’intérêts et à l’éthique.

Lors d’un voyage à l’Île-du-Prince-Edouard en 2017, le premier ministre Trudeau a reçu deux paires de lunettes de soleil « recouvertes de cuir » en cadeau du premier ministre de la province, d’une valeur totale de 700 $.

Or, ni le PM ni son bureau n’ont déclaré les deux articles au Commissariat dans les 30 jours suivants la réception, indique le chien de garde de l’éthique fédéral. Celui-ci a donc transmis une amende de 100 $ au premier ministre, qui l’a depuis payée.

L’omission était due à une «erreur administrative» qui fait que les formulaires appropriés «n’ont pas été remplis», explique une porte-parole du bureau du premier ministre.

«Le premier ministre a beaucoup de respect pour le travail qu’effectue le Commissariat et il continuera de suivre ses conseils et ses avis», assure Eleanore Catenaro.

Deuxième infraction

Ce n’est pas la première fois que le premier ministre se fait blâmer par le commissaire à l’éthique dernièrement.

Rappelons qu’à l’hiver dernier, l’ex-commissaire Mary Dawson avait déclaré que M. Trudeau avait violé la Loi sur les conflits d’intérêts en acceptant de voyager sur l’île de l’Aga Khan aux frais de ce dernier. Il est du même coup devenu le premier premier ministre à briser cette loi depuis sa création en 2007.

Ce blâme n’avait toutefois entraîné aucune sanction.