/news
Navigation

Un forum sur l'île d'Anticosti en fin de semaine

Coup d'oeil sur cet article

Anticosti reçoit des millions de dollars pour son développement touristique et pour préparer son dossier de reconnaissance comme patrimoine de l’UNESCO.

Une série d’annonces ont été faites dans le cadre d’un forum sur l’avenir de l’île qui se déroule en fin de semaine.

Après avoir mis un trait définitif sur l’exploration pétrolière sur l’île d’Anticosti, le gouvernement du Québec donne un coup de pouce pour améliorer l’offre touristique.

Quelque 7,2 millions $ seront investis dans des infrastructures de la Sépaq.

Seize chambres seront construites à l’Auberge Port-Menier, et des pavillons et des chalets seront rénovés.

Le belvédère de la chute Vauréal sera aussi remplacé.

La ministre du Développement durable, de l‘Environnement, et de la Lutte contre les changements climatiques, Isabelle Melançon, qui a fait ces annonces au nom du gouvernement, a aussi annoncé l’octroi de 400 000 $ à la municipalité de L’Île-d’Anticosti afin de préparer son dossier de candidature pour sa reconnaissance comme patrimoine mondial de l’Unesco.

Le maire John Pineault salue ces annonces, d’autant qu’un comité interministériel pour piloter ce dossier a été mis sur pied.

«Le gouvernement est conséquent avec lui-même. Oui, on a retiré les gens du pétrole, on a dit oui à l’Unesco. Ce dossier-là va bon train.»

Le gouvernement n’avait pas d’annonce à faire sur un lien maritime qui permettrait un accès à l’île à moindre coût. Aucun engagement n’a été pris dans le dossier de l’accès à l’eau potable pour les citoyens de l’île. Mais la ministre Melançon, qui a souligné sa relation amicale avec le maire Pineault, assure que le gouvernement du Québec y travaille.

«Ce n’est que le début d’un fructueux travail entre John, moi et les autres membres du gouvernement», a dit la ministre.

Ces annonces surviennent au moment où une centaine d’intervenants sont réunis à Anticosti en fin de semaine pour discuter de l’avenir de l’île.