/news/politics
Navigation

Le fédéral songe au pardon concernant le cannabis

Le fédéral songe au pardon concernant le cannabis
Joël Lemay/Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Une fois que la légalisation du cannabis entrera en vigueur cet automne, le gouvernement fédéral se penchera sur la question des pardons pour ceux qui ont été condamnés par le passé en vertu des lois alors en vigueur.

«Lorsque la loi changera, alors le gouvernement tournera son attention sur ces questions», a dit le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, à l’émission «Question Period» diffusée dimanche à CTV, en parlant d’accorder un pardon à ceux ayant été condamnés pour possession de cannabis.

«Nous allons nous assurer que c’est juste pour tous, que ce soit en tenant compte du présent et du passé», a-t-il ajouté.

À titre d’exemple, 17 733 personnes ont été accusées de possession de cannabis en 2016 au pays, selon Statistique Canada. Il s’agissait d’une baisse de 16 % par rapport à l’année précédente. Les accusations liées au cannabis ont diminué chaque année depuis 2011.

La loi fédérale légalisant le cannabis entrera en vigueur le 17 octobre prochain.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.