/news/politics
Navigation

Les 70 ans du fleurdelisé soulignés sans partisanerie politique

La cérémonie de lever du drapeau était de retour pour une deuxième année

La cérémonie du lever du drapeau québécois était de retour pour une deuxième année à Québec. Étienne-Alexis Boucher, président du Mouvement national des Québécois, le ministre Sébastien Proulx, l’élu municipal Jérémie Ernould, Martine Desjardins, DG du MNQ, et la députée Agnès Maltais étaient notamment présents.
Photo Annie T. Roussel La cérémonie du lever du drapeau québécois était de retour pour une deuxième année à Québec. Étienne-Alexis Boucher, président du Mouvement national des Québécois, le ministre Sébastien Proulx, l’élu municipal Jérémie Ernould, Martine Desjardins, DG du MNQ, et la députée Agnès Maltais étaient notamment présents.

Coup d'oeil sur cet article

C'est sans partisanerie que des élus de l'Assemblée nationale ont commémoré les 70 ans du fleurdelisé à l'invitation du gouvernement et du Mouvement national des Québécois (MNQ), à Québec, dimanche.

L'un après l'autre, les représentants du Parti libéral du Québec, du Parti québécois et de la Coalition Avenir Québec ont témoigné de la fierté que leur évoque le drapeau du Québec, avant que ne soient hissés 10 drapeaux du fleurdelisé au parc de l'Amérique-française devant une centaine de personnes. C'est la deuxième année que le MNQ ramène cette tradition, perdue il y a trois décennies, le jour de la Fête nationale.

La cérémonie du lever du drapeau québécois était de retour pour une deuxième année à Québec. Étienne-Alexis Boucher, président du Mouvement national des Québécois, le ministre Sébastien Proulx, l’élu municipal Jérémie Ernould, Martine Desjardins, DG du MNQ, et la députée Agnès Maltais étaient notamment présents.
Photo Annie T. Roussel

«Pour toutes les nations, c'est le symbole par excellence quant au sentiment d'appartenance, de reconnaissance et d'identification à un groupe culturel donné», a rappelé le président de l'organisme, Etienne-Alexis Boucher.

Anniversaire

L'exercice a permis de souligner le 70e anniversaire du drapeau québécois. «On a presque le même âge! Je ne vous dis pas lequel des deux est le plus vieux, mais je peux vous dire qu'il y en a un qui a moins changé de face que l'autre», s'est amusé le porte-parole des célébrations de la Fête nationale, l'acteur Michel Côté.

La cérémonie du lever du drapeau québécois était de retour pour une deuxième année à Québec. Étienne-Alexis Boucher, président du Mouvement national des Québécois, le ministre Sébastien Proulx, l’élu municipal Jérémie Ernould, Martine Desjardins, DG du MNQ, et la députée Agnès Maltais étaient notamment présents.
Photo Annie T. Roussel

La députée de Taschereau, Agnès Maltais, qui s'apprête à quitter la politique, a pour sa part été chaudement applaudie au moment de prendre la parole. «C'est un moment où l'on verbalise un peu tout ce qui est notre fierté d'être québécois et québécoise, les gens qui ont bâti cette société, les valeurs qui l'ont traversé, les valeurs d'accueil et d'ouverture entre autres», a-t-elle dit après la cérémonie.

«Le drapeau, ça représente la force de notre nation présente en Amérique depuis plus de 400 ans», a de son côté affirmé le ministre Sébastien Proulx.

Par ailleurs, le président du MNQ a profité de l'occasion pour offrir sa collaboration au gouvernement, qui s'est engagé il y a deux semaines à doter le Québec d'une stratégie de commémoration dans le cadre de sa nouvelle politique culturelle.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.