/news/transports
Navigation

Cellulaire au volant: tour de voiture avec le coroner Yvon Garneau

Coup d'oeil sur cet article

DRUMMONDVILLE | Les amendes seront beaucoup plus salées à partir de samedi pour les cellulaires au volant. Une équipe de TVA Nouvelles a fait un tour de voiture avec le coroner Yvon Garneau qui milite pour que Québec serre la vis aux délinquants.

En 13 ans de pratique, le coroner Yvon Garneau a vu son lot d'accidents causés par le cellulaire au volant, véritable fléau sur les routes du Québec.

«Dès mon premier rapport, mon premier accident où la cause était claire que c'était le cellulaire au volant, j'ai fait simplement la demande pour que neuf points d'inaptitude soient inscrits. Ça fait peur, et le téléphone reste dans le coffre à gants», a confié le coroner.

Auparavant, les contraventions étaient de 80 $ à 100 $, avec quatre points d'inaptitude. Dorénavant, elles seront de 300 $ à 600 $, avec cinq points d'inaptitude.

«C'est un pas dans la bonne direction, a souligné Yvon Garneau. J'ai l'impression qu'on y va graduellement pour voir les résultats et tout dépendant, peut-être qu'après d'ici un an ou quelques mois, on va augmenter.»

L'interdiction comprend tous les appareils pouvant recevoir ou transmettre de l'information: les cellulaires, mais aussi les lecteurs de musique, tablettes électroniques, ordinateurs portables et même les montres intelligentes.

«Il y a des gens qui ne comprennent pas encore, alors il faut que le gouvernement augmente les conséquences», a confié une citoyenne de Drummondville.

«J'en vois à tous les jours, des gens qui textent au volant, a dit une autre citoyenne de Drummondville. On voit leur tête baisser pour regarder leur cellulaire. C'est frustrant.»

Environ 52 % des accidents mortels et avec blessés sont causés par la distraction au volant, selon les derniers chiffres disponibles de la Société d'assurance automobile du Québec (SAAQ).

«On veut améliorer le bilan, a expliqué Mario Vaillancourt, porte-parole de la SAAQ. On constate que les distractions au volant, qui incluent le cellulaire au volant c'est la cause principale des accidents mortels, avec 34 %.»
Ces mesures s'appliquent aussi aux cyclistes et aux utilisateurs de quadriporteurs. Il leur sera interdit de consulter un cellulaire, ou un lecteur de musique et même de porter des écouteurs.