/24m/city
Navigation

Marché locatif: les prix de logements répertoriés en ligne

À louer
Illustration Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Un organisme qui répertorie le coût des loyers sur une plateforme web invite ceux qui déménageront ce week-end à y inscrire leurs nouveaux logements, comme l’ont déjà fait 2600 Montréalais depuis un an.

La plateforme monloyer.québec est une carte interactive où sont localisés des logements ayant été enregistrés en ligne par les locataires eux-mêmes. Tous les internautes peuvent sélectionner un logement sur la carte et avoir accès au montant du loyer. Le nombre de pièces et les services et meubles inclus y sont également inscrits.

«[La mission], c’est de diffuser un maximum d’informations sur les logements pour les locataires et les propriétaires, a expliqué le cofondateur de monloyer.québec, Luis-Gaylor Nobre. On veut s’assurer que les gens soient plus au courant du prix des logements et, à plus long terme, de leurs droits.»

«Notre outil vise à outiller les deux parties afin de mener des discussions équilibrées, a précisé la vice-présidente du conseil d’administration de monloyer.québec, Ariane Picard. C’est une courroie de transmission entre locataires et propriétaires.»

Lorsque les données recueillies seront assez nombreuses, a expliqué M. Nobre, il sera possible d’en faire l’analyse pour dresser un portrait représentatif du marché locatif à Montréal.

Fiabilité

À sa mise en ligne en juin 2017, l’organisme à but non lucratif monloyer.québec avait attiré les critiques de la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ), qui mettait en doute la fiabilité des données.

Sur les 3000 logements enregistrés à l’échelle du Québec depuis un an, seulement quatre ont été jugés «hors norme», car le montant du loyer entré était irréaliste, a toutefois fait valoir Ariane Picard.

«Les données reflètent l’état du marché et on assume que les gens qui l’utilisent sont de bonne foi.»

Elle a tout de même assuré que l’organisme se penchait avec sérieux sur la question de la fiabilité.

Les logements répertoriés pourraient bientôt être accompagnés d’un indicateur de fiabilité, par lequel les internautes pourraient voir si les données ont été vérifiées par l’entremise d’un bail ou d’un jugement de la Régie du logement du Québec.

La CORPIQ a préféré ne pas commenter l’évolution de monloyer.québec dans la dernière année.