/news/currentevents
Navigation

Un associé d'un important chef de clan mafieux tué à Laval

<b>Steve «The Jew» Ovadia</b>
Photo d'archives, Agence QMI Steve «The Jew» Ovadia

Coup d'oeil sur cet article

Un associé connu d'un important chef de clan mafieux a été abattu par plusieurs balles mercredi soir, dans ce qui a tout l'air d'un règlement de compte survenu dans le stationnement de plusieurs commerces, sur le boulevard Samson à Laval.

L'homme qui est tombé sous les balles d'un tireur, qui a par la suite pris la fuite dans une voiture noire, est Steve « The Jew » Ovadia, un associé de longue date d'Andrew Scoppa, selon les informations obtenues par notre Bureau d'enquête.

<b>Steve «The Jew» Ovadia</b>
Photo Agence QMI, Erik Peters

Scoppa vient justement d'être libéré de toute accusation dans un dossier où on le soupçonnait d'avoir transigé des quantités importantes de cocaïne.

Selon nos sources, Scoppa est en froid avec un autre chef de clan important, Stefano Sollecito. Ce règlement de compte pourrait donc servir d'avertissement.

«Ça pourrait être le commencement d'une vraie guerre entre les différents clans mafieux montréalais», nous signale une source bien au fait du milieu criminel, l'air grave.

Ce meurtre pourrait donc avoir d'importants impacts au sein du crime organisé traditionnel italien dans les jours à venir et dans les prochains mois.

De son côté, Ovidia était aussi très connu des milieux interlopes et des policiers. En septembre 2016, les forces de l'ordre l'avaient d'ailleurs arrêté lors d'une perquisition effectuée à son domicile dans le cadre d'une opération antimafia.

Vidéo de surveillance

Le Journal a pu visionner une vidéo tirée de caméras de surveillance du secteur qui donne sur le stationnement où la fusillade a eu lieu.

Sur les images dont les policiers ont aussi pu prendre connaissance, on voit un véhicule noir se stationner dans la rue, tout près d'un véhicule où prenait place Ovadia.

Par après, un homme en noir sort de la voiture et contourne par-derrière l'automobile de la victime, vraisemblablement pour ne pas être vu.

Après avoir appuyé à plusieurs reprises sur la gâchette d'une arme qu'on ne peut distinguer sur les images, on peut voir le tireur retourner à son véhicule à la course et s'asseoir du côté passager. La voiture, où on devine la présence d'au moins deux suspects, démarre en trombe et quitte le champ de vision des caméras.

Troisième meurtre en une semaine

Le Service de police de Laval (SPL) n'était pas en mesure de confirmer ces informations mercredi soir.

Le SPL indique avoir été avisé de coup de feu, vers 20 h 17. À leur arrivée, les services d’urgence ont retrouvé un homme dans la mi-quarantaine atteint par balles.

Il s'agit du troisième meurtre à survenir sur le territoire du Service de police de Laval en moins d'une semaine. Les enquêteurs lavallois traitent en moyenne ce même nombre d'homicides en une année complète, indique leur plus récent rapport d'activité.

«C'est hors de notre moyenne d'appels graves. Ça fait une semaine très occupée», a dit Évelyne Boudreau, porte-parole de la police de Laval.

Elle précise qu'il était trop tôt pour faire un lien avec la tentative de meurtre survenue mardi devant un gymnase de Laval, qui visait selon le quotidien La Presse John Mckenzie, connu pour être un proche du gang de l'Ouest, une organisation criminelle montréalaise.

Le Journal rapportait en janvier que la résidence où il demeurait, mais qui ne lui appartenait pas avait été la cible d'un incendie criminel.

McKenzie se trouvait toujours dans un «état grave» mercredi soir, a précisé l'agente Boudreau.