/news/currentevents
Navigation

Un enseignant acquitté d’abus sexuel

Jean-Pascal Naud
Photo d'archives, Agence QMI Jean-Pascal Naud

Coup d'oeil sur cet article

JOLIETTE | Un enseignant d’éducation physique qui a eu une relation sexuelle avec une de ses étudiantes trois jours après la fin des classes a été acquitté, car l’étudiante lui a menti sur son âge.

Jean-Pascal Naud, un enseignant d’éducation physique de Joliette avait 30 ans lorsqu’il a eu une relation sexuelle avec l’adolescente de 17 ans, trois jours après la fin de son secondaire 5, en juin 2015. L’homme a été acquitté après avoir été accusé de leurre et d’attouchement sur une personne mineure envers qui il avait une relation d’autorité.

Mensonge

Puisque la plaignante a admis avoir menti sur son âge en se vieillissant d’un an, tant lors de discussions avec son professeur pendant les deux dernières années de son secondaire que sur son profil Facebook, le juge François Landry a cru Jean-Pascal Naud lorsqu’il a juré avoir été persuadé qu’elle était âgée de 18 ans au moment de leur relation sexuelle.

Jean-Pascal Naud a dit s’être fié à ses paroles, à son profil Facebook et à « son apparence et sa façon de s’exprimer » pour croire qu’elle avait 18 ans.

Même si la poursuite estimait qu’il n’avait pas pris les mesures raisonnables pour s’assurer de l’âge de la plaignante, le juge a estimé le contraire.

L’homme de 31 ans a été congédié en janvier 2016.