/opinion/columnists
Navigation

Go Stéphanie go

Coup d'oeil sur cet article

Je vote Stéphanie Dufresne même si elle est à 150 kilomètres de mon comté. Elle se présente au sein du Parti Vert dans Champlain (Mauricie) et cette femme de 42 ans transperce les traditions de partis traditionnels qui radotent tous la même chose sans, finalement, nous y amener. Stéphanie, jusqu’au scrutin du premier octobre, ne magasinera et ne mangera que des produits de sa région. Génial et concret... palpable. Maman de deux garçons de 10 et 12 ans, Stéphanie couche dans ses convictions d’écolo, de féministe et de solidarité sociale. Si on faisait tous comme elle, ne serait-ce qu’une journée par semaine, notre économie filerait un meilleur coton. Manger local, c’est s’occuper de nos agriculteurs mais aussi c’est économiser sur le transport et le suremballage des denrées. Stéphanie a parfaitement raison et nous sommes tellement paresseux de ne pas faire des efforts dans le même sens.

Des viandes, des fruits, des légumes, des pâtisseries, du pain, du lait sont à quelques pas de chez nous alors que nous remplissons le panier de produits étrangers sans regarder, sans considérer.

Rapprochez-vous

Pendant ce bel été, prenez le temps de faire le tour des fermes qui sont à proximité de chez vous et arrêtez-vous aux kiosques. De ragoûtants fruits et légumes frais encore tachés de terre, un beau fermier ou une belle fermière aux joues rouges qui, souvent, vous en offrent plus que toutes les grandes chaînes d’épicerie.

Sortez de votre petit ou grand centre-ville et allez vers les terres où vous vous approcherez des vraies affaires, de la vraie vie avec les ongles crottés de bonnes intentions.

De même en passant

  • Des robots sont maintenant capables d’assembler une chaise IKEA. Il faut maintenant leur montrer à sortir du magasin un samedi après-midi.
  • On est pas pressé...” (Les gars du Clan Panneton stationnés devant chez Pacioretty)
  • Bientôt, dégustation de vins et piquetage ?
  • Attention, cette semaine, le facteur humidex a invité toute sa famille.
  • Aux États-Unis, vous pouvez maintenant acheter le bubble head de Donald Trump mais la tête est vendue séparément.

À demain

On mange local...