/news/education
Navigation

Projet-pilote: des sous pour faire déjeuner les tout-petits dans 15 CPE

Projet-pilote: des sous pour faire déjeuner les tout-petits dans 15 CPE
Archives Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES – Les tout-petits en milieux défavorisés auront eux aussi droit à un petit déjeuner en vertu d’un projet-pilote qui se déploiera dans 15 centres de la petite enfance (CPE) de la province.

«On le sait à quel point c'est important que nos enfants aient le petit bedon plein pour pouvoir bien se développer dans nos services de garde», a lancé jeudi le ministre de la Famille Luc Fortin.

Québec débloque ainsi 1,5 million $ pour cette initiative menée en collaboration avec le Club des petits déjeuners, déjà présent dans les écoles primaires.

«On le sait tous comme adultes que si on a faim, on n'a pas la même disponibilité, la même écoute, donc si on veut qu'ils puissent grandir et s'épanouir ça prend ce petit déjeuner là», a dit Marie-Josée Laprade du Club des petits déjeuners du Québec.

Au total, 29,3 millions $ seront consacrés aux enfants en bas âge. Un autre projet-pilote se fera à Trois-Rivières et dans la MRC de Portneuf pour aider les éducatrices à déceler les problèmes de langage et de comportement.

Le projet-pilote est très bien accueilli par les principales intéressées, les éducatrices en CPE.

«C'est un plus pour notre travail pour dépister le plus tôt possible», a dit Lucie Borgia, éducatrice au CPE Le Coffre à Jouets de Trois-Rivières.

«Les enfants, il faut les prendre très jeunes parce que quand ils arrivent à l'école c'est plus difficile, ça va être un gros plus pour nous autres», a ajouté sa collègue Andrée Casaubon.

Des sommes seront aussi investies pour le soutien à l'intégration des enfants qui ont des besoins importants.