/sacchips/pushstart
Navigation

PUBG Corp. et Epic Games enterrent la hache de guerre

PUBG Corp. et Epic Games enterrent la hache de guerre
captures d'écran

Coup d'oeil sur cet article

Le studio du jeu PlayerUnknown’s Battlegrounds, PUBG Corp., a finalement retiré sa plainte pour atteinte au droit d’auteur contre Epic Games, a-t-on appris hier de Bloomberg.

La plainte demandait au tribunal du district central de Séoul de déterminer si le jeu Fortnite, d’Epic Games, avait « copié » PlayerUnknown’s Battlegrounds.

Lundi, PUBG Corp. a envoyé une lettre de retrait de la plainte aux avocats d’Epic Games, selon Bloomberg. La situation a fait couler beaucoup d’encre depuis le mois dernier, divisant ainsi encore plus les deux clans de gamers.

Fortnite et PlayerUnknown’s Battlegrounds ont tous les deux un mode « battle royale », un genre de gameplay à la Hunger Games où 100 joueurs se battent pour survivre. Dans les deux jeux, les joueurs sautent d’un avion et atterrissent sur une île où les zones jouables rétrécissent au fur et à mesure que le jeu avance. 

Visuellement, les jeux ne se ressemblent pas avec Fortnite qui a un look plus cartoon et PUBG, plus guerre. Une partie majeure du gameplay de Fortnite inclut la construction stratégique de structures à partir de ressources exploitées sur l’île.

PlayerUnknown’s Battlegrounds, comme plein d’autres jeux, utilise le moteur Unreal, qu’on créé et fait breveté Epic Games. C’est un lien qui sera difficile et potentiellement très dispendieux à changer, alors on ne s’attend pas à ce que PUBG change de moteur bientôt.

Rappelons que Fortnite fait désormais près de 300 M$ par mois, même s’il est gratuit.