/portemonnaie/entrepreneurship
Navigation

Manger bio et local peut coûter moins cher: en voici la preuve

Manger bio et local peut coûter moins cher: en voici la preuve

Coup d'oeil sur cet article

Les paniers de légumes peuvent être un excellent moyen de réduire vos dépenses et de mieux vous nourrir.

Ayant finalement développé un pseudo-sens des responsabilités, j’étais désespérément à la recherche d’un moyen d’avoir un impact positif sur l’environnement, sans avoir à déployer des efforts incroyables.

C’est en surfant sur le web que j’ai découvert les paniers de fruits et de légumes frais et biologiques distribués par les agriculteurs québécois.

 

«Acheter bio, ça coûte bien trop cher!»

Puisque je suis fan de deals honnêtes, j’ai fait ma recherche pour savoir si ça valait vraiment la peine de m’inscrire.

Pour se procurer un panier hebdomadairement, les prix varient généralement entre 20 et 30 $ pour 1 à 2 personnes.

J’ai donc comparé les prix qu’on retrouve en épicerie à ceux de trois fermes: Les jardins de la résistance, à Ormstown, le Potager André Samson, à Farnham, et la Ferme de la Coulée douce, à Saint-Antoine-de-Tilly.

J’ai utilisé le panier type* de chaque entreprise et j'ai comparé les prix avec ce qui est affiché sur les sites internet de quatre supermarchés: Maxi, Provigo, IGA et Metro. 

(*Option biologique non disponible sur le site web)

 

Pour la même quantité de légumes, les prix en épicerie sont parfois supérieurs de 30 $.

Les épiceries, majoritairement, n'offrent pas une grande sélection d’aliments biologiques ou québécois, et, quand elles en offrent, les prix frôlent l’inabordable.

Une action simple et positive

Si les points de chute ne sont pas aussi accessibles que les multiples succursales des grandes épiceries, et bien que l’éventail des produits offerts soit plus restreint, les retombées de l'achat d'aliments locaux sont nombreuses et bénéfiques pour notre société.

En plus d’encourager les commerces d’ici en achetant local et biologique, vous pourrez savoir d’où proviennent les aliments que vous consommez.

Vous raccourcirez également le trajet de vos aliments, du champ à l’assiette, et ils seront par conséquent beaucoup plus frais que ceux qu’on trouve en épicerie.

Si vous voulez en savoir plus, voici une liste d’organisations et d'entreprises québécoises qui offrent des services de ce type:

– Fermiers de famille Équiterre est un réseau de «fermiers de famille» qui fournit un outil en ligne pour faciliter la prise de contact avec ceux qui se trouvent près de chez vous. Les fermiers de famille avec lesquels l'organisme collabore sont presque tous certifiés biologiques et ont des points de chute partout au Québec.

– Les fermes Lufa offrent des paniers de fruits et de légumes, mais également une panoplie d’autres produits frais et locaux.

– Second Life donne une seconde vie aux fruits et légumes difformes qui sont rejetés par l’industrie alimentaire, afin d’éviter le gaspillage.

Deux nouveaux points de collecte cette semaine : Marché Branche d'Olivier (Mont-Royal / Garnier) et le Marché Branche d'...

Posted by SecondLife on Sunday, September 13, 2015

 

– En direct de la ferme est une coopérative de solidarité à but non lucratif qui compose et livre des paniers de légumes et de fruits, mais qui offre aussi de la viande, des produits laitiers et des œufs. Le tout, de préférence, local et biologique.

– Bio Locaux est un regroupement de fermes biologiques qui offrent des paniers de fruits et de légumes variés.

Pour vous donner l'eau à la bouche, voici notre kiosque du marché Maisonneuve ! <3

Posted by Bio Locaux on Friday, June 29, 2018

 

* Les paniers ne contiennent pas nécessairement tous les fruits et légumes de la liste. La comparaison est faite avec les exemples de paniers fournis sur les sites internet des fermes. La variété d'aliments dépend de la saison. 

 

 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux