/travel/destinations
Navigation

Quatre restaurants hors des sentiers battus

Dans la salle à manger 
du restaurant Rio Mar, on 
se croirait sur le pont d’un bateau.
Photo courtoisie, Jacques Lanctôt Dans la salle à manger du restaurant Rio Mar, on se croirait sur le pont d’un bateau.

Coup d'oeil sur cet article

À La Havane, il est pratiquement impossible de suivre l’éclosion de nouveaux restaurants privés et d’État tant ils sont nombreux et différents à la fois, tous rivalisant d’audace et d’originalité dans la décoration et les produits offerts.

Je vous propose quatre restaurants qui représentent des valeurs sûres.

Le Rio Mar

Situé à l’entrée du quartier Miramar, le Rio Mar est plutôt difficile à trouver. Il faut se rendre sur la 3e avenue, à la « Puntilla », c’est-à-dire à l’extrémité de cette avenue. Vous serez séduit par son ambiance romantique avec vue sur la baie de La Havane. Le menu privilégie les poissons et fruits de mer, toujours frais, et le service est attentionné. Je vous conseille les pâtes aux fruits de mer, qui comprennent de gros morceaux de langouste. Et le tartare de thon, en entrée.

La Cocina de Lilliam

Un des rares restaurants 
japonais à La Havane, pour vivre 
une expérience différente.
Photo courtoisie, Jacques Lanctôt
Un des rares restaurants japonais à La Havane, pour vivre une expérience différente.

 

Un des premiers paladares (restaurants privés) à ouvrir ses portes, ce restaurant est une véritable oasis de fraîcheur au cœur du quartier Miramar. On s’y sent comme chez soi, sans que personne ne vienne vous presser pour terminer votre repas. Ambiance relax. Son menu est en constante évolution. Laissez-vous tenter par la paella généreuse en fruits de mer ou par le sauté d’agneau. Ce qui ne change pas : le bon choix de vins et l’excellent cappuccino. Le soir, un pianiste vous accompagne de mélodies connues.

Rue 48, #1311, entre 13 et 15, à Miramar.

Al Carbon (Ivan Chefs Justo)

La fesse de cochon de lait grillée 
du restaurant Al Carbon, 
croustillante à souhait, est un must.
Photo courtoisie, Jacques Lanctôt
La fesse de cochon de lait grillée du restaurant Al Carbon, croustillante à souhait, est un must.

 

Situé dans la Vieille Havane, ce restaurant pourrait passer inaperçu si ce n’était sa façade jaune canari. En sirotant un mojito bien froid, vous commanderez le plat principal, comme la fesse de cochon de lait grillée, accompagnée d’un des meilleurs congris (riz et haricots noirs) et de légumes bien croustillants. Le chef Ivan a déjà été le cuisinier de Fidel dans une autre vie. C’est aussi un des restaurants les plus chers de La Havane.

Rue Aguacate #9, au coin de la rue Chacon.

Fuumiyaki

Un petit recoin sympathique du 
restaurant La Cocina de Lilliam.
Photo courtoisie, Jacques Lanctôt
Un petit recoin sympathique du restaurant La Cocina de Lilliam.

 

Un des rares restaurants japonais à La Havane, où vous pourrez manger des sushis confectionnés sur place. On peut aussi opter pour des tempuras de viande et de légumes, une pizza japonaise, ou pour le menu Teppanyaki où l’on grillera la viande et la langouste devant vous comme cela se fait ailleurs. Les prix sont accessibles. On raconte qu’un des fils de Raul Castro est un habitué de ce restaurant. L’ambiance est feutrée et le service impeccable.

Rue 26 # 367, entre les rues 23 et 25, dans le quartier Vedado.