/news/society
Navigation

C'est parti pour le 23e Tour CIBC Charles-Bruneau

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | C’est sous les regards attentifs d’une dizaine de bambins au crâne dégarni, rivés à une large fenêtre du deuxième étage du Centre de cancérologie du CHU Sainte-Justine, que le départ du 23e Tour cycliste CIBC Charles-Bruneau a été donné, lundi matin, à Montréal.

Pour ces enfants et pour les 2000 autres petits Québécois atteints de cancer, plus de 500 personnes sillonneront les routes de la province dans les quatre prochains jours. Leur objectif? Amasser plus de 3,3 millions $ pour la recherche en hémato-oncologie pédiatrique. Ce soutien aidera notamment les chercheurs à développer des traitements qui créeront moins de séquelles et de complications aux jeunes malades.

L'équipe de cyclistes et d'enfants du Tour CIBC Charles-Bruneau 2018.
Photo Agence QMI, TOMA ICZKOVITS
L'équipe de cyclistes et d'enfants du Tour CIBC Charles-Bruneau 2018.

«J’ai eu une leucémie et je suis en rémission depuis février, a expliqué Nathan Guillemette, un jeune de 15 ans de Victoriaville. Avant que le diagnostic tombe, le 12 janvier 2016, il était un enfant très actif.»

«J’étais capitaine de mon équipe de hockey. Je suis un gars d’équipe, j’aime ça donner des conseils et aider les autres, a-t-il raconté du haut de ses 6 pi et 1 po. Je n’ai pas joué depuis trois ans. De rejouer au hockey et de faire du motocross, c’est mon objectif.»

Paul Doucet présente Nathan Guillemette, l'enfant-héros du tour 2018.
Photo Agence QMI, TOMA ICZKOVITS
Paul Doucet présente Nathan Guillemette, l'enfant-héros du tour 2018.

Bien qu’il soit en rémission, Nathan n’est toujours pas débarrassé de cette attelle qu’il porte au pied droit depuis presque un an et qui le contraint dans ses activités.

«Il a eu plusieurs séquelles et effets secondaires aux traitements, a précisé sa mère, Karina Lamontagne. Il a eu une pierre au rein, des allergies aux plaquettes. [...] Là, il a des nécroses à la cheville droite et ils viennent d’en trouver à la hanche gauche.»

Une inspiration

Avec sa grande combativité, Nathan est devenu, malgré lui, une source d’inspiration pour plusieurs. Il a d’ailleurs été nommé héros du parcours de l’Espoir, l’une des neuf randonnées proposées par le Tour CIBC Charles-Bruneau. Les 40 cyclistes qui y participent parcourront 600 kilomètres d’ici vendredi.

Deux d’entre eux sont particulièrement attachés à l'adolescent. Il s’agit d’Yves Bergeron et de Michel Champagne, de Lowe’s Canada, qui sont jumelés à Nathan pour une deuxième année consécutive dans le cadre du tour cycliste.

Les enfants du centre de cancérologie sont venus à la fenêtre saluer les cyclistes.
Photo Agence QMI, TOMA ICZKOVITS
Les enfants du centre de cancérologie sont venus à la fenêtre saluer les cyclistes.

«On était en contact avec la famille toute l’année et on l’a suivi pour savoir comment ça allait avec les traitements. On l’a aussi amené au hockey, a expliqué Michel. C’est bien de voir que ça progresse et surtout, qu’il garde le moral.»

Malgré la chaleur caniculaire, Yves et Michel ne redoutent pas les prochains jours. «On va souffrir un peu, mais jamais autant qu’eux, a dit Yves, qui a lui-même combattu deux cancers dans les dernières années. Il s’est d’ailleurs fait opérer pour un cancer du poumon il y a six semaines.

«Je trouve ça tellement injuste que des enfants aient le cancer. Ça m’aide mentalement de participer [au tour], de les aider et de redonner aussi car on est bien traité ici. On