/24m/city
Navigation

Canicule: 6 décès enregistrés à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Montréal et la direction régionale de la santé publique ont déployé mardi plusieurs mesures d’urgence pour faire face à la canicule, qui a fait six morts depuis la fin de semaine.

La directrice régionale de santé publique de Montréal, Dre Mylène Drouin, a assuré que ces décès, enregistrés dans la communauté, ne créaient pas une situation de «surmortalité».

 

«Lorsqu’on regarde les décès dans la communauté, donc pas ceux qui surviennent dans nos hôpitaux ou nos installations, la moyenne c’est habituellement 10 décès pas jour constatés par Urgences-santé et les médecins», a-t-elle ensuite expliqué, ajoutant que chacun de ces décès sont enquêtés et que les populations vulnérables ont bien été identifiées.

Une hausse du volume d’appels et du transport ambulancier a aussi été constatée par Urgences-santé.

Un total de 641 transports ambulanciers ont été effectués lundi par le service d'aide médicale, pour plus de 1200 appels reçus cette journée. En moyenne, Urgences-santé dénombre environ 540 transports ambulanciers par jour pour 950 à 1000 appels.

Benoit Garneau, chef aux opérations chez Urgences-Santé, estimait avoir reçu une trentaine d'appels pour des patients touchés par la canicule dimanche et le même nombre lundi. Il lui a été impossible de préciser la situation pour mardi, mais son équipe travaille à publier prochainement un bilan plus précis.

La ministre déléguée à la Santé publique, Lucie Charlebois, a souligné mardi que tout le réseau de la santé était en mode alerte pour faire face à la canicule. «Je fais confiance aux directions de santé publique dans chacune des régions qui s’occupent de faire le suivi de tout cela.»

 

Mesures d’urgence

Montréal a mis à jour mardi son Plan d’intervention en cas de chaleur extrême pour passer plus rapidement en mode «intervention». Plusieurs mesures d’urgence ont été mises en place, dont une opération de porte-à-porte conjointe menée par les pompiers et les policiers.

«On sera là pour sensibiliser la population, rassurer les gens et intervenir en cas d’urgence», a affirmé le directeur du service d’incendie Bruno Lachance.

Ces visites viseront plus particulièrement les personnes vulnérables comme les personnes âgées, celles aux prises avec des maladies chroniques ou des problèmes de santé mentale, ou à proximité d’îlots de chaleur.

La Ville a procédé lundi à 1300 visites à domicile et a l’intention d’en faire 5000 mardi. D’autres sont à venir dans les prochains jours.

Les centres locaux de services communautaires (CLSC) mettront aussi en place 19 haltes climatisées pour les personnes vulnérables déjà identifiées par le réseau de santé.

Certaines piscines publiques ont enregistré leur capacité maximale d’accueil dans les derniers jours et un roulement a dû être effectué, a reconnu la mairesse de Montréal Valérie Plante, assurant que les citoyens étaient «compréhensifs».

 

- Avec la collaboration de Pascal Dugas Bourdon

 

Des mesures de prévention

- Boire beaucoup d'eau sans attendre d'avoir soif

- Se rafraîchir souvent par une douche ou un bain frais

- Aller dans un endroit climatisé ou frais pendant quelques heures (centres commerciaux, bibliothèques, cinémas, installations d'Espace pour la vie, etc.)

- Limiter ses activités physiques

- Porter des vêtements légers

 

(Source Ville de Montréal)