/24m/city
Navigation

Plateau-Mont-Royal: émondage au-dessus des Bixi

Plateau-Mont-Royal: émondage au-dessus des Bixi
COURTOISIE/PIERRE ROGUÉ

Coup d'oeil sur cet article

Un cycliste dénonce le comportement d’employés de la Ville de Montréal ayant procédé à l’émondage d’un arbre mardi matin, sans avoir sécurisé le chantier, à l’intérieur d’une station de BIXI ouverte au public.

Pierre Rogué, coordonnateur de la campagne «Une porte, une Vie», était consterné en assistant à cette scène surréelle mardi matin à l’intersection des rues Marquette et Rachel de l'arrondissement Plateau Mont-Royal.

«Il y avait des gens qui se dirigeaient vers ce camion pour aller chercher un BIXI dans la station. Pendant ce temps-là, le camion soulevait au-dessus d’eux d’énormes rondins de bois. Ma première réaction a été de me dire, mais merde, c’est quoi ce bordel», a-t-il affirmé.

Plateau-Mont-Royal: émondage au-dessus des Bixi
COURTOISIE/PIERRE ROGUÉ

M. Rogué ajoute qu’il ne comprend toujours pas pourquoi la Ville de Montréal, en 2018, n’arrive pas à respecter sa responsabilité civile de sécuriser le périmètre de ses chantiers comme la loi lui demande.

Appels sans réponse

En fin de journée mardi, l'arrondissement Plateau-Mont-Royal n'avait pas été en mesure de répondre aux questions du «24 Heures».

Marianne Giguère, responsable du transport actif au sein de l'administration Plante, a toutefois commenté sur Facebook une publication par rapport aux clichés de Pierre Rogué montrant la scène du chantier dangereux pour les clients de BIXI.

«Normalement, lorsqu'il y a de l'émondage, une personne reste au sol près du camion pour assurer la sécurité des gens. Je comprends que ce n'était pas le cas ici? Avec les photos, on ne sait pas ce qui se passe nécessairement», écrit-elle.

Mme Giguère a aussi affirmé que l’arbre est tombé lundi matin «de sa belle mort».

Pierre Parent, directeur du marketing de BIXI Montréal, a souligné que la station BIXI en question sur les clichés n’a pas été abimée durant l’opération d’émondage et qu’aucune personne n’a été blessée en sa connaissance.