/news/health
Navigation

Au moins 56 morts dans la canicule: les autorités aux aguets malgré le temps plus frais

ambiance festival
Photo Agence QMI, Simon Clark Cet homme a bien apprécié la douche-fontaine installée cette semaine près des plaines d’Abraham. La Vieille Capitale n’a pas échappé à la vague de chaleur intense.

Coup d'oeil sur cet article

Les sept jours de chaleur extrême qu’a connus le Québec ont fait au moins 56 victimes, déplorent les autorités, qui promettent de rester vigilantes encore tout le week-end.

« Malgré nos efforts, ce sont les personnes les plus vulnérables qui décèdent », se désole le Dr David Kaiser de la santé publique de Montréal.

C’est pourquoi partout au Québec les autorités restent sur un pied d’alerte et continuent de faire du porte-à-porte. Même si l’étouffante chaleur s’est dissipée, il faudra encore quelques jours pour refroidir les appartements. Le corps est aussi épuisé après une aussi longue canicule, préviennent les experts.

Huit régions

La chaleur extrême a frappé presque partout, alors que huit régions du Québec ont dénombré des décès.

Seulement à Montréal, la santé publique compte 28 décès possiblement reliés à la chaleur depuis dimanche. Un seul adulte de moins de 50 ans compte parmi les victimes, dit le Dr Kaiser. Les autres sont des aînés vivant seuls ou en résidence privée avec des maladies chroniques ou des problèmes de santé mentale.

Même s’il qualifie le bilan d’insatisfaisant, les efforts de la santé publique ont porté leurs fruits. Plus d’une dizaine de personnes ont été déplacées, dans une autre résidence ou dans des haltes climatisées lorsqu’un décès était identifié dans un endroit.

Après plusieurs mois d’enquête, la santé publique avait établi à 106 morts le bilan de la canicule de 2010.

« Sans précédent »

En Estrie, la directrice générale de la santé publique, la Dre Mélissa Généreux, parle d’une canicule « sans précédent ». Neuf personnes seraient mortes de la chaleur, dont surtout des hommes. Les appels d’urgence étaient aussi « anormalement élevés » toute la semaine.

La région de la Mauricie rapporte sept décès et la Montérégie, un total de huit jusqu’à maintenant. Les directions de santé publique comptent un décès à Laval, un dans Lanaudière, un dans les Laurentides et un à Québec.

Environnement Canada prévient pour sa part que la chaleur reste au rendez-vous la semaine prochaine, mais qu’elle sera plus confortable.