/news/consumer
Navigation

De l’essence à 1,214 $ à Saguenay

L’arrivée de Mobil déclenche une guerre de prix

Les concurrents de Mobil, Canadian Tire et Ultramar, avaient baissé leur prix, vendredi.
Photos Pierre-Alexandre Maltais Les concurrents de Mobil, Canadian Tire et Ultramar, avaient baissé leur prix, vendredi.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | L’arrivée d’un nouveau détaillant d’essence en début de semaine a déclenché une guerre des prix à Saguenay, où le carburant était le moins cher au Québec vendredi.

L’ouverture de la première bannière de Mobil sur le boulevard Talbot à Chicoutimi a poussé les prix à la baisse dans le secteur depuis mardi.

Les responsables de la bannière américaine avaient pourtant indiqué le mois dernier vouloir aligner leurs prix sur le marché sans chercher à vendre au plus bas prix.

Prix réaliste

À Saguenay, le nouveau joueur affichait pourtant un prix de 1,229 $ vendredi matin, alors que le prix réaliste à la pompe était de 1,343 $, selon CAA-Québec. En comparaison, les prix oscillaient vendredi matin autour de 1,344 $ à Québec et de 1,435 $ à Montréal.

« À première vue, Mobil n’a pas annoncé ses couleurs en disant qu’elle allait vendre son essence à faible coût. Est-ce que Mobil stimule la concurrence ? C’est possible qu’ils fassent ça pour attirer les clients », a analysé Annie Gauthier de CAA-Québec.

Concurrence

La concurrence locale n’a justement pas tardé à réagir cette semaine, alors que la station Canadian Tire située tout juste en face de Mobil proposait le litre d’essence encore moins cher, à 1,214 $ vendredi. Même chose pour la station Ultramar située tout près qui affichait aussi 1,214 $ vendredi matin.

« Sachant que les stations vendent à perte, ça serait surprenant que ça perdure, surtout avec les vacances du mois d’août. Est-ce que les stations auront le courage de continuer à vendre si bas ? Ça serait étonnant, mais en tout cas, c’est avantageux pour les consommateurs », a ajouté Mme Gauthier.

<b>Marguerite Mérette</b><br/><i>Consommatrice</i>
Photo Pierre-Alexandre Maltais
Marguerite Mérette
Consommatrice

« Quand on fait le plein, c’est entre 200 et 300 $, alors oui, ça vaut la peine », a indiqué Marguerite Mérette, qui s’en allait camper à bord d’un large véhicule récréatif.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.