/entertainment/celebrities
Navigation

SLĀV «raté dès le départ», selon Didier Lucien

Didier Lucien en compagnie de ses fils
Photo Agence QMI, Martin Alarie Didier Lucien en compagnie de ses fils

Coup d'oeil sur cet article

Didier Lucien a une opinion bien précise sur SLĀV, le spectacle de Robert Lepage annulé cette semaine au terme d’une poignée de représentations controversées.

« Tout a été raté dès le départ », tranche le comédien, rencontré sur le tapis rouge du spectacle Backbone en compagnie de ses fils.

« Quand tu fais une émission de télé où tu parles des pompiers, tu te renseignes à savoir ce que les pompiers pensent. On fait ça all the way. Là, curieusement, c’est comme si on s’en foutait. Ce qui est très weird », poursuit-il.

Alors que certains ont crié au racisme, le comédien estime qu’il s’agit plutôt d’une preuve du manque de diversité culturelle au sein de la colonie artistique québécoise.

« Il y a une affaire qui est claire : n’importe qui qui vient d’ici peut jouer n’importe quel rôle, mais à l’inverse, ça n’arrive pas. Je ne jouerai jamais Samuel de Champlain. C’est impossible. Mais quelqu’un d’ici se donne le droit de jouer n’importe quoi. Tout cela est très absurde », affirme-t-il.