/opinion/columnists
Navigation

Attitudement parlant

Coup d'oeil sur cet article

Moi, ma peur, c’est le goaler. S’il revient de sa tranquille Colombie-Britannique avec la même désolante attitude, la même crasse paresse et le même enrageant détachement, là on est morts. Carey Price avait peut-être une mauvaise défensive devant lui la saison dernière, mais son adjoint Niemi a fait mieux que lui. Ça, ce n’est pas normal. Price gagne maintenant dix millions par année et il doit assumer autant qu’il va encaisser. Quand Bergevin parle d’une nouvelle attitude à adopter, il a raison. Price est le premier et le plus sérieusement concerné parce qu’il est comme un capitaine. Avec la direction, il doit être docile et à l’écoute. Avec ses coéquipiers, son rôle de leader et de prêcheur par l’exemple devient obligatoire. Avec les journalistes et le public, fini les boudages et babounages.

Livraison

Il a maintenant la maturité, le salaire et la considération de l’organisation. Il a l’expérience et même la reconnaissance de ses pairs. La cour est pleine, il doit maintenant livrer la marchandise, et ça tombe bien parce que son club en a vitalement besoin.

Faites-vous à l’idée, la prochaine saison sera extrêmement difficile. La défensive est décimée et tout croche. L’attaque n’est pas plus droite avec un capitaine dont personne ne veut, avec un jeune Drouin qui n’a pas répondu aux attentes et des kids à développer. Ne prévoyez pas de soleil avant trois ou quatre ans, le Canadien repart de loin... de très loin.

Parlant de hockey, il vous faut absolument aller regarder le clip de Ben et Jarrod sur Facebook. Un bijou, un texte tout génialement savoureux. Bravo !

Top-net

  • Donc, si on comprend bien, pas d’air conditionné dans les hôpitaux, mais oui dans les prisons. Ben cou’donc !
  • Bergevin ne regrette pas d’avoir été chercher Weber, mais il regrette de ne pas avoir pris la garantie prolongée.
  • Ventilateur trop puissant dans un CHSLD, on a trouvé des patates pilées collées au mur.
  • Un homme qui a du front tout le tour de la tête se fait greffer trois toupets.
  • Donald Trump : une tempête dans un wirdo.

À mardi

Y en n’aura pas de facile...