/finance
Navigation

Les partisans désertent les stades

Les assistances sont en baisse de 6,6 % dans le baseball majeur

SPO-BBO-BBA-BBN-CHICAGO-WHITE-SOX-V-CINCINNATI-REDS
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Après un printemps froid et pluvieux dans plusieurs régions du continent, voilà que l’été est enfin arrivé. L’année scolaire est terminée et la période des vacances bat son plein. Parmi ceux qui souhaitent en tirer profit, on compte les équipes du baseball majeur.

Pluie, neige et températures anormalement froides ont fait en sorte qu’un grand nombre d’amateurs de baseball n’ont pas osé assister à un match en personne lors des deux premiers mois de la saison.

Toutefois, maintenant que la LNH et la NBA ont conclu leur saison, et avant que la prochaine saison de la NFL ne se mette en branle, les dirigeants des 30 équipes du baseball majeur espèrent observer une hausse de l’achalandage. Comme les partisans ne sont pas au rendez-vous jusqu’à présent en 2018, des assistances plus nombreuses durant les mois estivaux viendraient atténuer certaines inquiétudes.

Une première depuis la grève

Une baisse des assistances n’effraie généralement pas le bureau du commissaire Rob Manfred. Lors des deux dernières saisons, on a enregistré des baisses de moins de 1 % par année pour l’ensemble des stades, ce qui est passé plutôt inaperçu. Mais cette année, les données sont préoccupantes.

Après deux mois et demi d’activité, les assistances étaient en baisse de 6,6 % à l’échelle des ligues majeures. Pour donner un aperçu de l’ampleur de cette diminution, jamais depuis 1995 le baseball majeur n’a enregistré des baisses d’assistance de plus de 6 % en une seule saison.

Les amateurs s’en souviendront, surtout ceux de Montréal, la saison 1995 marquait le retour du baseball majeur après la fameuse grève de 1994. Les amateurs avaient alors massivement boudé les millionnaires du baseball, les assistances chutant de près de 20 %.

Les équipes et le commissaire Manfred peuvent bien dire que le mauvais temps des mois d’avril et mai justifie les faibles assistances, mais comment expliquer que les Blue Jays de Toronto, dont le stade est muni d’un toit rétractable, aient vu leurs assistances chuter de près de 40 % cette saison ?

Dans le cas des Red Sox de Boston, des Cubs de Chicago et des Indians de Cleveland, où les assistances sont en baisse malgré la présence d’une équipe compétitive, la météo peut avoir refroidi les ardeurs de certains partisans. Mais à Seattle, San Francisco et Atlanta, on doute qu’il ait neigé les soirs de match.

Manque de parité

Dans plusieurs marchés, le désintérêt s’explique en partie par le fait que les partisans savent que l’équipe locale n’a aucune chance de participer aux séries avant même le début de la saison.

À Miami, on a liquidé tous les meilleurs joueurs de l’équipe cet hiver. Résultat : les Marlins mènent les majeures, tout juste devant les Blue Jays, au chapitre des équipes ayant enregistré la plus importante baisse pour ce qui est des assistances.

La situation est similaire à Kansas City et à Pittsburgh, avec des baisses respectives de 30 % et de 15 % jusqu’à maintenant en 2018.

Heureusement pour le baseball majeur, la mi-juillet constitue une portion du calendrier au cours de laquelle son produit a droit à une visibilité accrue, notamment en raison de l’inactivité dans les autres ligues, de la présentation du match des étoiles et du week-end d’intronisation au temple de la renommée à Cooperstown, temple qui accueille d’ailleurs cette année Vladimir Guerrero.

PRIX DES BILLETS

Ce tableau illustre les hausses imposées aux détenteurs d’abonnements de saison des Blue Jays cette année comparativement à la saison 2017, selon les noms de sections au domicile des Jays.

Section Prix Augmentation
In The Action 20 356 $ 13 %
TD Comfort Clubhouse 6117 $ 12 %
Premium Dugout 5549 $ 17 %
Premium Infield 5325 $ 11 %
Field Level Infield 5082 $ 8 %
Field Level Bases 4007 $ 13 %
200 Level Bases 3846 $ 7 %
100 Level Outfield 2634 $ 9 %
200 Level Outfield 2337 $ 9 %
500 Level Lower 1437 $ 17 %
500 Level 1242 $ 8 %

Le chiffre de la semaine : 76 $

Pour l’ensemble du baseball majeur, le prix moyen d’un billet pour assister à un match en 2018 est de 32 $. Sur les sites de revente, le prix moyen s’élève à 76 $ par billet, ce qui représente une augmentation de 55 % en l’espace de 7 ans. Les billets les plus chers, en moyenne, sont vendus au domicile des Cubs de Chicago, à près de 60 $ l’unité.