/news/transports
Navigation

L’enfer sur l’autoroute 15 jusqu’à l’automne prochain

Des voies et une sortie seront retranchées dans ce secteur déjà congestionné

FD-cirulation echangeur turcot 8 juillet 2018
Photo Agence QMI, Marc Alain Trudeau Le bouchon hier sur l’A15 donnait un avant-goût du bordel aujourd’hui.

Coup d'oeil sur cet article

Comme si la circulation n’était pas déjà assez infernale à Montréal, de nouvelles entraves routières sur l’autoroute Décarie vers le nord compliqueront la vie des automobilistes pendant plusieurs mois depuis ce matin.

« C’est triste à dire, mais il n’y a plus beaucoup de solutions [pour éviter le trafic] », soupire l’ancien chroniqueur à la circulation de la station CJAD, Rick Leckner.

À partir de 5 h ce matin et jusqu’à l’automne prochain, l’A15 en direction nord sera amputée d’une voie sur deux dans le secteur de l’échangeur Turcot. Même chose pour la bretelle qui mène de la route 136 ouest vers l’A15 nord.

Pour la même période, une voie sur trois sera aussi retranchée dans le tronçon de l’A15 en direction nord entre l’échangeur Turcot et le tunnel de Notre-Dame-de-Grâce, indique le ministère des Transports (MTQ). Les voies d’accès entre la rue Sherbrooke et l’A15 nord seront aussi fermées jusqu’en septembre et octobre prochain (voir carte).

Les automobilistes qui empruntent le pont Champlain puis l’A15 pour traverser l’île devront donc attendre encore plus longtemps en file dans ce secteur déjà très achalandé.

Choix limités

Toutes ces entraves permettront au ministère des Transports du Québec de procéder à la reconstruction d’une partie de l’A15 dans le cadre du chantier de l’échangeur Turcot.

Mais elles auront de graves conséquences sur la fluidité de la circulation automobile dans tout le secteur, estime Rick Leckner.

« Le pire, c’est que les choix vont être très limités », dit-il, en expliquant que les gens qui veulent sortir de l’autoroute Décarie vont devoir prendre la sortie vers le chemin de la Côte-Saint-Luc, qui est déjà problématique.

Ces nouvelles entraves surviennent alors que les nerfs des automobilistes du Grand Montréal ont déjà été mis à rude épreuve ces dernières semaines. La fermeture d’une voie sur deux dans les deux directions sur le pont Mercier a provoqué des embouteillages monstres il y a deux semaines.

Tout le secteur

Selon M. Leckner, la circulation en direction sud pourrait également être affectée sur l’autoroute Décarie même si aucune entrave n’est prévue à cet endroit. C’est que certains automobilistes pourraient être tentés de monter plus au nord avant de redescendre pour rejoindre l’autoroute 20 ouest, prédit-il.

Et les quartiers résidentiels avoisinants tel Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce pourraient aussi être durement touchés, ajoute-t-il. « Ça me semble assez clair que les gens vont tenter de passer par les rues résidentielles pour éviter le trafic », explique Rick Leckner.