/news/education
Navigation

Côte-Nord: trois villages menacés de perdre leurs écoles

Coup d'oeil sur cet article

FRANQUELIN | La Commission scolaire de l’Estuaire, sur la Côte-Nord, a adopté une résolution pour fermer trois écoles de villages situées à l’est de son territoire pour l’année scolaire 2019-2020 parce qu’il n’y a pas assez d’élèves.

L’organisation doit faire une analyse de fermeture lorsqu’il y a 15 élèves et moins dans une école.

Celle de Franquelin en compte 11, il y en a cinq à Godbout et 14 à Baie-Trinité.

Ces trois écoles ont déjà bénéficié d’un sursis de trois ans, mais l’organisation des services devient de plus en plus difficile avec la baisse de clientèle, selon la commission scolaire.

«On va analyser, on va consulter, on va échanger avec les parents aussi. Ce sera peut-être les parents eux-mêmes qui décideront qu’il serait préférable que leurs enfants viennent dans une école de Baie-Comeau ou dans une école voisine», souligne la présidente de la commission scolaire, Ginette Côté.

Elle rappelle qu’il ne devait rester qu’une ou deux écoles il y a trois ans et que les trois sont encore ouvertes aujourd’hui.

La Commission scolaire de l’Estuaire organisera des assemblées publiques d’information dans les prochains mois dans les trois villages touchés par cette possible fermeture d’écoles.