/entertainment/tv
Navigation

La série de l'été est un heureux mélange entre Blade Runner et Black Mirror

La série de l'été est un heureux mélange entre Blade Runner et Black Mirror
crédit photo : amazon studios

Coup d'oeil sur cet article

En collaboration avec

 

L’été, il n’y a pas grand-chose d’excitant à la télé.

Oui, vous pourriez relire vos vieux Chair de poule du primaire, mais bon. Disons que, passé l’âge de 12 ans, ça manque un peu de gravitas.

Et si on vous disait qu’il existe un remède à tous vos maux télévisuels?

Entre en jeu Rêves électriques de Philip K. Dick. La série vient de sortir en intégralité (et en français!) sur Club illico.

La série de l'été est un heureux mélange entre Blade Runner et Black Mirror
crédit photo : amazon studios

La prestigieuse plume de Philip K. Dick

Si le titre vous semble familier, c’est qu’il renvoie au roman Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques? sur lequel est basé Blade Runner.

La signature pulpeuse et torturée de Philip K. Dick est d’ailleurs bien présente dans la série.

La série de l'été est un heureux mélange entre Blade Runner et Black Mirror
crédit photo : amazon studios

L’auteur a connu un succès posthume suite aux adaptations de Blade Runner et de Minority Report au grand écran.

Son œuvre a habilement été transposée dans les septième et huitième arts, séduisant les amateurs de science-fiction tourmentée.

Rêves électriques de Philip K. Dick offre une collection de 10 récits basés sur des nouvelles de jeunesse de l’auteur.

La série de l'été est un heureux mélange entre Blade Runner et Black Mirror
crédit photo : amazon studios

L’écrivain brosse le portrait d’une réalité voguant entre simulacres et simulations.

Il invite son lecteur à perpétuellement s’interroger sur le mirage du réel. C’est volontiers qu’il perd pied dans un monde dystopique vaguement familier.

La série de l'été est un heureux mélange entre Blade Runner et Black Mirror
crédit photo : amazon studios

Revisiter les codes propres à la science-fiction

Les thèmes qui sont exploités sont ceux de la surveillance généralisée, des régimes politiques totalitaires, de la réalité parallèle, du voyage interplanétaire, de la paranoïa et de la menace nucléaire.

Le résultat? Des visions inquiétantes de technologies lointaines matérialisées dans une mise en scène étroitement ficelée et une grammaire visuelle léchée.

La série de l'été est un heureux mélange entre Blade Runner et Black Mirror
crédit photo : amazon studios

Une œuvre volontairement décousue

Il s’agit d’une série d’anthologie, à l’instar de Black Mirror ou d’American Horror Story. C’est-à-dire que chacun des 10 épisodes raconte une histoire différente avec une distribution qui lui est propre.

Ce qui est délicieux, avec cette collection non linéaire de récits? Pas de chicane si vous regardez un épisode en cachette sans votre douce moitié.

Vous pourriez même choisir un chapitre au hasard et en boire toutes les péripéties. Pas besoin d’être à l’affût des moindres développements de l’épisode précédent («Euh, c’est qui, ce personnage-là, déjà?»)

La série de l'été est un heureux mélange entre Blade Runner et Black Mirror
crédit photo : amazon studios

De grosses pointures

Les personnages y sont campés par une distribution de haut calibre.

Des acteurs comme Steve Buscemi (Reservoir Dogs), Bryan Cranston (Breaking Bad), Janelle Monáe (Moonlight), Anna Paquin (True Blood), Richard Madden (Game of Thrones), Terrence Howard (Hustle & Flow) ou encore Vera Farmiga (Bates Motel) prêtent leurs traits aux protagonistes de la série. Il en résulte des interprétations hantées et bouleversantes.

La série de l'été est un heureux mélange entre Blade Runner et Black Mirror
crédit photo : amazon studios

L’œuvre est coproduite par Ronald D. Moore, le scénariste derrière Star Trek: First Contact et la minisérie Battlestar Galactica. La mise en scène est signée Alan Tayor (Game of Thrones) et le scénario est de Jack Thorne (Harry Potter and the Cursed Child).

On se sent entre de bonnes mains.


Les 10 épisodes des Rêves électriques de Philip K. Dick sont offerts en intégralité sur Club illico. Découvrez en images l’univers de l’un des plus grands romanciers de science-fiction!