/finance/business
Navigation

Sherbrooke : l’usine Kruger réoriente sa production

Sherbrooke : l’usine Kruger réoriente sa production
PHOTO AGENCE QMI, MATHIEU DUGAS

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE - C'est le début d'une nouvelle ère à l'usine Kruger du secteur Bromptonville à Sherbrooke, en Estrie.

On va y entreprendre la production de papiers spécialisés à la fin du mois.

Le marché du papier journal étant en déclin depuis plusieurs années, la papetière n'avait d'autre choix de réorienter sa production si elle souhaitait assurer la pérennité de ses activités à long terme.

Des travailleurs sont à terminer les travaux de modernisation, dont l'aménagement de la partie de l'usine qui servira de cuisine chimique. C'est là que seront mélangés les produits chimiques pour faire la pâte thermomécanique. Cette pâte sera produite avec des filaments de cellulose de bois, un procédé qui laissera une très faible empreinte écologique.

Les nouveaux papiers spécialisés visent deux marchés: l'industrie alimentaire et celui du commerce au détail.

Le souhait des dirigeants, c'est que d'ici trois ans, l'usine sherbrookoise ne produise plus de papier journal et consacre son entière production aux nouveaux produits.

Ce virage technologique et cette diversification de la production ont nécessité des investissements d'une cinquantaine de millions $ et devraient consolider les quelques 230 emplois existants.