/sports/hockey/canadien
Navigation

Tirs de barrage: le talon d'Achille de Tomas Plekanec

Tirs de barrage: le talon d'Achille de Tomas Plekanec
PHOTO AGENCE QMI, JOEL LEMAY

Coup d'oeil sur cet article

Le vétéran Tomas Plekanec a réussi à gagner l'estime de ses entraîneurs durant sa carrière, sa polyvalence et sa fiabilité défensive lui valant d'être utilisé à toutes les sauces. Toutefois, s’il y a bien une situation dans laquelle le Tricolore pourrait se garder de l'employer la saison prochaine, c’est en tirs de barrage

De 2005-2006 – saison marquant l’instauration de la fusillade – à 2017-2018, on dénombre au total 220 joueurs qui se sont élancés au moins 20 fois lors de la séance de tirs. En les classant en ordre décroissant selon leur taux d’efficacité, on retrouve Plekanec tout en bas de la liste, au 220e rang.

Le joueur de 35 ans, qui a signé un contrat d’un an avec le Canadien de Montréal le 1er juillet, a été limité à quatre buts en 30 tentatives pour un rendement de 13,3 %.

Au final, tout cela n'a qu'un poids infime par rapport aux 607 points en 998 matchs du joueur de centre, qui devrait prendre part à une 1000e rencontre dans la Ligue nationale la saison prochaine.

Les meilleurs de 2005-2006 à 2017-2018 (minimum de 20 tentatives)

1. Vyacheslav Kozlov : 27 en 46 (58,7 %)

2. Aleksander Barkov : 19 en 35 (54,3 %)

3. Jacob Josefson : 13 en 24 (54,2 %)

4. T.J. Oshie : 40 en 75 (53,3 %)

5. Erik Christensen : 29 en 55 (52,7 %)

6. Mats Zuccarello : 23 en 45 (51,1 %)

7. Frans Nielsen : 48 en 96 (50 %)

7. Tyler Seguin : 26 en 52 (50 %)

7. Ales Kotalik : 22 en 44 (50 %)

10. Shawn Horcoff : 11 en 23 (47,8 %)

Les pires

211. Nazem Kadri : 5 en 25 (20 %)

212. Dany Heatley : 6 en 35 (17,1 %)

212. Jeff Skinner : 6 en 35 (17,1 %)

214. Daniel Sedin : 5 en 31 (16,1 %)

215. Martin Havlat : 4 en 25 (16 %)

216. Michael Ryder : 6 en 38 (15,8 %)

217. Sean Couturier : 3 en 20 (15 %)

218. Adam Henrique : 3 en 21 (14,3 %)

218. Evander Kane : 3 en 21 (14,3 %)

220. Tomas Plekanec : 4 en 30 (13,3 %)