/finance/business
Navigation

Une première pour Artisan Studios qui fait une percée au Japon

L’entreprise vient de créer le quinzième jeu de la série Neptunia

Artisan Studios, dont le siège social est à Québec, c’est la rencontre entre un Américain, Mario Rizzo (à gauche), et un Français, Julien Bourgeois, qui se sont lancés à la quête du rêve américain en fondant leur propre boîte de production de jeux vidéo.  
Photo Stevens Leblanc Artisan Studios, dont le siège social est à Québec, c’est la rencontre entre un Américain, Mario Rizzo (à gauche), et un Français, Julien Bourgeois, qui se sont lancés à la quête du rêve américain en fondant leur propre boîte de production de jeux vidéo.  

Coup d'oeil sur cet article

L’éditeur japonais Idea Factory s’est tourné vers l’entreprise de Québec Artisan Studios pour créer sa plus récente version du jeu vidéo de rôle Super Neptunia, dont la sortie mondiale est prévue vers la fin de 2018.

Idea Factory explique ce choix par l’expertise développée par Artisan Studios dans la création d’un jeu vidéo en 2D qui sera disponible sur PlayStation 4 et Nintendo Switch au courant de l’automne, en Amérique du Nord et en Europe.

C’est la première fois qu’Idea Factory confie la production de l’un de ses jeux à une entreprise occidentale. C’est la première fois aussi qu’une version française sera disponible.

Julien Bourgeois
Photo Stevens Leblanc
Julien Bourgeois

« On a développé une technique d’animation de personnages et de décors unique pour nous permettre de garder visuellement l’intégrité des personnages sans dégrader le moindre trait qu’a dessiné l’artiste. Il n’y a pas de modélisation ou d’importation en 3D. On passe directement du travail de l’artiste aux mains du joueur », a expliqué Julien Bourgeois, cofondateur d’Artisan Studios.

Basé à Tokyo, Idea Factory développe entre 40 et 50 jeux pour consoles par année.

« Malgré tous ces jeux, c’est notre première collaboration avec un studio étranger, pour une raison simple. Le savoir-faire pour les jeux 2D est en voie de disparition au Japon. C’est extrêmement difficile pour nous de trouver une société japonaise avec une expertise et une technologie en 2D suffisamment avancée pour pouvoir faire des jeux de cette qualité », a affirmé Damien Urvois, responsable du développement des affaires à l’étranger pour Idea Factory.

Des millions d’utilisateurs

Neptunia comporte quinze épisodes et compte plusieurs millions d’utilisateurs à travers le monde.

Mario Rizzo
Photo Stevens Leblanc
Mario Rizzo

La livraison de ce contrat arrive à point pour Artisan Studios, qui souligne son premier anniversaire à Québec. L’entreprise a quitté la France pour venir s’établir au Québec en 2017. Les cofondateurs, Mario Rizzo et Julien Bourgeois, ne regrettent absolument pas leur choix.

En déménageant à Québec, Artisan Studios cherchait d’abord à assurer une présence nord-américaine, tout en offrant une transition en douceur à ses employés français qui ont accepté de traverser l’Atlantique.

Le financement aussi y est pour quelque chose. M. Rizzo a reçu un soutien technique de Québec International. De plus, la Ville de Québec a offert 205 000 dollars en prêt et en garantie de prêt du Fonds local d’investissement. Artisan Studios est aussi en demande pour le crédit d’impôt pour la production de titres multimédias.

Près de 1,5 million de dollars ont été investis pour la relocalisation d’Artisan Studios, qui était établie en France jusqu’à son déménagement à Québec, survenu en 2017.

L’entreprise embauche une douzaine de personnes.

« On prévoit recruter encore cinq personnes d’ici la fin de l’année, et peut-être plus l’année prochaine dépendamment des projets qui vont se concrétiser », a ajouté M. Bourgeois.

Artisan Studios et Idea Factory ont laissé entendre que d’autres collaborations pourraient avoir lieu dans le futur.

 

Artisan Studios

  • Fondée en 2016 à Paris
  • Août 2017 : implantation à Québec
  • Spécialisation : RPG (role-playing game) en 2D
  • Nombre d’employés : une douzaine de personnes