/news/health
Navigation

Des zones contaminées aux coliformes fécaux à Montréal

Cours d'eau coliformes fécaux
Capture d'écran, TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

Malgré les efforts de Montréal pour améliorer la qualité de ses cours d’eau, il existe encore des zones fortement contaminées par des coliformes fécaux.

Des échantillons contenant 60 000 unités formatrices de colonies (UFC) de coliformes fécaux par 100 millilitres d'eau ont, par exemple, été prélevés dans un parc de Pierrefonds-Roxboro.

Il faut savoir que l’eau est considérée comme polluée lorsqu'elle contient plus de 1000 UFC/100 ml d’eau.

«Depuis 30 ans, on a une usine d’épuration. Nous arrivons à capter 99 % de toutes les eaux qu’on reçoit ici à Montréal. Mais ce qu’il faut comprendre, c’est qu’après de fortes pluies, nous demandons aux gens de faire attention pendant 72 heures», a expliqué le porte-parole de la Ville de Montréal, Philippe Sabourin, à TVA Nouvelles.

«Autrement, la qualité de l’eau s’améliore grandement. Dans notre bilan 2017, 75 % des endroits vérifiés étaient propices aux activités de contact direct avec l’eau.»

Les Montréalais rencontrés par TVA Nouvelles ne sont, eux, pas surpris que certains endroits soient encore très pollués.

«Je me suis baignée dans le secteur il y a quelques années, mais je faisais des réactions à l’eau», a notamment expliqué une citoyenne.